Sarenza.com le blog » Jamais sans mes cuissardes

Jamais sans mes cuissardes


Kate Moss @ ELLE.com

Kate Moss @ ELLE.com

Sur le Blog by Sarenza, vous l’aurez compris, on aime les sujets brûlants. Le port de la cuissarde cet hiver en est un de premier choix. Depuis quelques jours, en effet, que cela soit sur la blogosphère ou dans les pages de magazine, on entend revenir ce petit mot magique à tout bout de champ. Entre celle qui tape à toute vitesse sur son clavier qu’on doit l’aider à trouver les cuissardes de ses rêves, et celle qui commente que pour sa part elle les cherche encore, le mot “cuissardes” revient à peu près dix fois par jour. Même nos amies qui ont été d’une loyauté sans faille dix ans durant aux ballerines en été et aux bottines simples en hiver, prennent un air rêveur qu’on ne leur connaissait pas en évoquant les bottes fatales. C’était suffisant pour nous alerter et qu’on attaque illico le sujet.

1. La cuissarde a un fort caractère…

Alors on oublie de la jouer timide. Cela ne veut pas dire, et loin de là, qu’elle ne se manie pas avec dextérité et pondération. Seulement, c’est une chaussure qui a indéniablement de l’allure et du chien, conférant à celles qui savent la porter une sorte d’aura charismatique. ” J’ai du cran, moi ! ” est le message subliminal contenu dans cet accessoire de mode. On prend exemple sur les Blondie et PJ Harvey de 2009 qui se créent un look casual, mâtiné de rock n’roll.

JANET & JANET Janon @ Sarenza.com

JANET & JANET Janon en exclusivité @ Sarenza.com

2. La cuissarde aime la sophistication…

Et plus encore un sobre raffinement. Le must est atteint avec une paire de cuissardes qui feignent être toutes simples, mais qui en réalité ont un talon original, une finition rare ou un petit détail inattendu – et surtout sont faites en beau cuir. On les combine avec une silhouette ” Je suis tombée du lit ce matin ” : un t-shirt basique ou une marinière, notre jean préféré et un cardigan.

RIZZO Kiwi en exclusivité @ sarenza.com

RIZZO Kiwi en exclusivité @ sarenza.com

4. La cuissarde aime les grands détournements…

La meilleure (et surtout la plus juste) conclusion que l’on pourrait donner à une dissertation sur la cuissarde : c’est qu’elle se joue des codes. Rock n’ roll ou élégante, elle peut aussi très bien devenir ethnique. En beau cuir froissé et avec un bijou de métal martelé, elle se transforme pour s’adapter idéalement à un univers folk. A chacune sa cuissarde selon son propre univers et ses envies… Et vous, l’adopterez-vous cet hiver ?

REGARD Razor existe aussi en noir @ Sarenza.com

REGARD Razor existe aussi en noir @ Sarenza.com

Tags: cuissardes, janet&janet, regard

Ils ont commenté

  1. #1 Stephanie:

    Cuissardes ? Vous avez dit cuissardes ? Des années que j’en rêve… (mon côté Barbarella)

  2. #2 solenne:

    Ha moi aussi !!
    En grande fan de Francis, je me réjouis par avance de ce grand retour !

  3. #3 Eva:

    @ Stephanie

    Barbarella ! Mais c’est bien sûr, comment ai-je pu oublier la plus célèbre ambassadrice de la cuissarde ?

  4. #4 Eva:

    @ Solenne

    Merci pour ce commentaire, qui fait partie des petits mots les plus drôles publiés sur le Blog by Sarenza!

  5. #5 Alex:

    Ah les cuissardes, en tant qu’homme, c’est un délice de les voir sur les jambes des demoiselles et dames 😉

    Message caché pour ma chérie, en passant :p

  6. Pingback: Jamais sans mes cuissardes – Le blog by sarenza.com

  7. #6 Le Journal de Chrys:

    Je ne suis pas sûre de me laisser tenter par ces bottes si hautes (hots) en histoire!!!

  8. #7 Stephanie:

    @ Alex :
    mon conseil ( je fais le courrier du coeur. Multi-tâches, je suis… :)): tu devrais lui offrir et n’oublie pas les fleurs.

  9. #8 Christian:

    Bonjour à toutes les filles qui aiment porter des cuissardes.
    N’hésitez pas à les porter, c’est comme cela qu’elles feront leur grand retour, les cuissardes, c’est TOP CLASS, et pas vulgaire du tout !!! En cuissardes, vous avez un grand pouvoir de séduction, avec un jeans, c’est le top du top… alors les filles foncez !!!
    Christian

  10. #9 Joël Fauré:

    La cuissarde ou l’effet qu’elle produit sur celle qui la porte et… sur celui qui la regarde !
    http://a-propos-de-bottes.over-blog.fr.

Je commente

*

Saisir votre commentaire :