Sarenza.com le blog » L’espadrille revisitée par BSided

L’espadrille revisitée par BSided


Fini les vieilles espadrilles casées au fond du placard que l’on dépoussière à chaque été. Pour cette saison printemps-été 2010, Sarenza vous propose de découvrir la nouvelle marque française B Sided spécialisée dans la customisation d’espadrilles. En mode arty, grand classique ou funky, vos pieds seront enfin les stars du bitume. Jetez un œil, ça vaut franchement le détour, d’ailleurs ces modèles sont en vente depuis peu sur votre boutique en ligne préférée

B Sided modèle Anitlope

Ces dernières années, la tendance de la customisation chaussures était davantage exploitée sur des baskets collector dont le digne représentant made in France n’est autre que Manu Custom, connu pour ses graffitis sur le modèle classique signé Nike, la Air Force One, qu’il transforme en Art Force One.

Manu Custom

Par la suite, d’autres créateurs ont ainsi élargi le concept sur des supports tels que des escarpins avec notamment le graphiste Ndeur. Ou encore, souvenez-vous des tongs géantes Havaianas customisées par les artistes Haribo, Swiz, Kemar, Twopy et Omas lors d’une soirée au Citadium organisée par l’équipe de Shoes-Up.

Ndeur

Rencontre avec le créateur Stéphane Bucco, graphiste indépendant installé dans le Sud de la France, qui a eu l’ingénieuse idée de dessiner des sneakers en trompe l’œil sur un modèle de chaussures qui méritait un vrai coup de fouet.

Comment expliques-tu cet engouement pour les chaussures comme support de création auprès des graphistes ? Es-tu toi-même un shoes addict ? Ramener du graphisme là ou ne l’attend pas, c’est ce que nous recherchons tous en tant que graphistes. Dans l’idée, je trouve ça plutôt bien de rendre démocratique le graphisme, l’illustration ou le graffiti sur des supports autres que des écrans, des toiles ou des murs.

Non pas vraiment addict, mais je porte des baskets depuis que je marche 🙂

Pourquoi as-tu choisi l’espadrille alors que d’autres surfent sur des modèles de base plus stylés ? En 2004, j’ai lancé un premier projet appelé String Republic. Espadrilles Françaises customisées par les plus grands graphistes internationaux (Dedass, Gary Baseman, Dob®man, Koa, Masa, Mydeadpony, Nate Williams…). L’espadrille fait partie de ma culture, de mon histoire de gamin, j’en portais tous les étés chez mes grands-parents. Il me paraissait évident de les détourner de leur simple intérêt fonctionnel et de les rendre franchement contemporaines et esthétiques. En 2009 j’ai lancé BSIDED…

D’où t’est donc venue cette idée de trompe l’œil ? C’est le fruit d’une rencontre fortuite à Barcelone, avec un styliste de chaussures, qui arborait fièrement aux pieds une basket en trompe l’œil peinte à la main. Je lui ai proposé de faire une collaboration avec String Republic en lui offrant mon savoir faire technique et mon expérience, ça a été un choc ! Un premier prototype tellement bluffant qu’on a décidé de monter une nouvelle marque ensemble… BSIDED est né de notre collaboration.

On dit souvent qu’une femme en baskets n’est pas au top de sa féminité, considères-tu qu’elle le sera enfin grâce à tes créations ? Elle ne porte pas de baskets, mais une espadrille plate et fine qui ressemble à une basket. Là est toute la différence. C’est évidemment très féminin, avec un slim, une robe, un short, une jupe.

Tu exploites les formes cultes de chaussures tels que les bateaux, derbies…, quelles seront tes prochaines cibles ? Ça c’est secret, mais vraiment de très belles surprises.

Pour faire évoluer ton produit, comptes-tu intégrer de nouvelles matières ou encore des motifs tels que le Liberty, le motif phare de cette saison ? Nous resterons sur un trompe-l’œil qui risque de s’étendre aussi aux matières. Et pourquoi pas croiser nos 2 marques : STRING REPUBLIC x BSIDED

Que peut-on te souhaiter pour cette année 2010 :
– Une paire de Bsided portée par Kanye West ?
Oui
– Bsided au top 10 des ventes Sarenza ?
oui
– Une paire de Bsided réalisée en collaboration avec un des géants du sportswear ?
Nous sommes en pour-parler avec quelques acteurs majeurs du sportswear.

Alors BSided, in ou out ? Sans aucun doute IN, ça vous étonne 🙂

Tags: BSided, espadrilles, Stéphane Bucco

Ils ont commenté

  1. Pingback: uberVU - social comments

  2. #2 Jez:

    J’aimerais bien savoir ou l’on peux en acheter ? 🙂

  3. #3 Béatrice:

    Bonjour Jez,
    Et bien chez Sarenza; bien entendu. Regardez c’est par ici http://www.sarenza.com/chaussure-bsided-homme. Si j’étais vous, je ferai vite mon choix car les paires sont en train de partir comme des petits pains.
    Et si vous ne connaissez pas encore Sarenza, sachez que la livraison et le retour sont gratuits. Alors, plus d’excuses, faites-vous plaisir !
    Bon shopping et bonne journée.
    Béa@Sarenza

  4. #4 Jeanne:

    Bonjour, j’aimerais savoir, est ce que ces espadrilles vont exister pour femmes? Je ne les vois que dans la rubrique homme et les couleurs font pas très femme, or j’aimerais m’en acheter une paire! 🙂

  5. #5 Jennifer:

    Bonjour Jeanne,
    Ces espadrilles ne sont commercialisées que pour les hommes sur Sarenza.com, tu trouveras peut-être ton bonheur sur le site de la marque http://www.thestringrepublic.com . J’en profite pour te signaler que l’on vient de recevoir des espadrilles Kickers du même genre du 30 au 41 : http://www.sarenza.com/kickers-spadrilla-s1126-p0000022865
    Bon shopping et bonne journée !
    jen@sarenza.com

  6. #6 Jeanne:

    Merci beaucoup ! Je craque ! Elles sont magnifiques !

  7. Pingback: Sarenza.com le blog – De l’été à la corde tressée…

  8. #7 Louis:

    Bonjour où peut-on trouver les bateaux redessinés par Bsided ?

  9. #8 Jennifer:

    Bonjour Louis,

    Sur sarenza tu trouveras 5 autres modèles http://www.sarenza.com/chaussure-bsided-homme mais la bateau est désormais disponible sur le site officiel The String Républic http://www.thestringrepublic.com/store/description.php?pid=131
    Plus d’infos sur leur page Facebook : http://www.facebook.com/group.php?gid=166401254131&v=wall

    A bientôt !

  10. #9 Dazy:

    J’ai acheté des chaussures Sarenza a ma pointure et elle sont trop petite je veux les échangé ,mais il faut une étiquette sur le clis de retour comment faire pour obtenir cette étiquette merci

  11. #10 Béatrice:

    Chère Maryse,

    Pour effectuer un échange, c’est tout simple :

    – Dans la rubrique “Mon compte”, cliquez sur “Effectuer un échange ou un retour”.
    – Cliquez sur le numéro de la commande dont vous souhaitez retourner un produit pour accéder à son détail.
    – Cliquez sur « Echanger ou retourner un produit ».
    – Sélectionnez le ou les produit(s) à retourner et renseignez ensuite le motif de retour.
    – Choisissez le mode de retour qui vous convient (dépôt dans un Relais Kiala ou Colissimo),
    – Imprimez votre demande de retour et mettez-la à l’intérieur de votre colis (si vous n’avez pas d’imprimante, recopiez le numéro de retour sur une feuille blanche et mettez cette feuille dans le colis).

    Assurez-vous que les produits retournés sont intacts et dans leur emballage d’origine.

    Dans tous les cas, conservez soigneusement la preuve de dépôt qui vous sera remise :

    * par votre commerçant si vous avez choisi de retourner votre colis en Relais Kiala
    * par les services postaux si vous avez choisi de le réexpédier en Colissimo suivi.

    Bien entendu, l’échange est entièrement gratuit.

    J’espère que la nouvelle paire de chaussures que vous recevrez vous conviendra.

    Bon shopping.
    Béa@Sarenza

Je commente

*

Saisir votre commentaire :