Sarenza.com le blog » Dans le dressing de Charlotte

En ce moment...

Quand Béa interviewe Charlotte, ça donne à peu près ça…


Très chère, combien de paires ?

Ça, c’est à deviner jusqu’à mardi sur la page Facebook de Sarenza, donc je ne lâcherai le morceau que mardi à la publication des résultats. Pas assez selon la police (moi), beaucoup trop selon les manifestants (mon jeune colocataire de mari).

Allez, en vrai, tu les mets toutes ?
En vrai, je suis très souvent en Converse (j’ai 3 paires de Slim, blanches, noires, et jaunes basses, et 3 paires de Chuck Taylor classiques, les indispensables bleu marine, et puis des roses, des blanches…). J’ai beaucoup d’escarpins mais je suis une chochotte et je cours tout le temps, alors c’est seulement pour faire la fête. L’été, je suis plus ballerines que spartiates. Et j’ai une paire de bottes noires à chaines Vic, que j’aime pardessus tout. Je pourrais dormir avec tellement je suis bien dedans, mais l’hygiène compte aussi beaucoup pour moi, aussi je dors pieds nus en pyjama. Enfin je mets tout le temps mes santiags Janet & Janet qui n’apparaissent pas sur la photo parce que je les avais au pieds, héhé.

Une astuce pour les ranger ?
Hum, pas vraiment, la photo parle d’elle-même non ? Avant tout, je trie régulièrement. Tout ce que j’ai acheté un peu trop impulsivement ou que je ne remettrai plus, je le donne chez Emmaüs ou je le revends sur videdressing.com. Ensuite, je sors les chaussures des boites, sauf ce qui est très fragile. Je garde à portée de pieds ce que je vais porter pendant la saison : en ce moment les chaussures hiver sont sagement alignées dans l’étagère et sous mes vêtements dans ma penderie, alors que les chaussures été sont sous le lit et dans des valises à la cave, avec le bon vin.

Une paire coup de cœur ?
Mes Manolo Blahnik léopard-poudré-doré et adorées, que je portais à mon mariage. Rien que de les regarder, mon cœur se gonfle, je déborde d’amour. Parce que c’était elles, parce que c’était moi.

Un projet rangement à nous faire partager ?
Je rêve bien sûr d’un vrai beau dressing, celui de Carrie Bradshaw, de Maria Carey ou de Jay Z… un jour mon dressing viendra…

Et les prochains achats ?
Qui sait ? Les baskets d’Isabel M., pour lesquelles je cotise dans une tirelire cochon, des bottes de pluie Hunter, parce que je suis très jalouse de celles de ma sœur et de ma mère qui en ont rapporté de New York alors qu’elles sont chez Sarenza… après il ne faut pas se leurrer, acheter des chaussures, je dirais presque que ça fait partie de mon job… D’ailleurs j’ai un rituel, tous les matin en arrivant au bureau, je checke les nouveautés de la veille. Là en ce moment, je suis à fond sur Jeffrey Campbell (des bottines rouges façon sabot absolument démentes viennent d’être mises en ligne, les Erikson ) et je dis hip hip hip au retour de No Name !

Les fans de Sarenza ont rendez-vous sur Facebook pour jouer au jeu du placard ! Ça n’a rien de révolutionnaire mais ça détend, et il y a 100€ de chaussures à gagner chaque semaine alors vous ne perdez pas votre temps : devenir fan de Sarenza !



Ils ont commenté

  1. #1 nallet:

    Moi je dirais 73 paires 🙂

  2. #2 Cojean Anne Cécile:

    Plussss !!!! J’ai déjà 63 paires et je travaille pas chez Sarenza 🙂
    mmmmmmm je dirais …. 126 !

  3. #3 kidouille:

    19 paires

Je commente

*

Saisir votre commentaire :