Sarenza.com le blog » Retour sur la Course en Escarpins 2010

Retour sur la Course en Escarpins 2010


Sarenza fait de la mode un sport à risques en créant depuis trois ans l’évènement de fin d’année, plus innovant d’un défilé, plus périlleux qu’un tournoi olympique ! C’est donc le 3 décembre que s’est tenue une soirée à ne pas manquer pour toute shoesista accomplie : la troisième édition de la Course en Escarpins ! International pour la première année, le championnat, organisé en partenariat avec DIMLa Poste et Benefit, opposait 32 équipes françaises et britanniques, chacune composée de trois filles.

La piscine Molitor éclairée aux couleurs de Sarenza

Malgré une météo glaciale, l’ambiance était survoltée à l’ancienne piscine Molitor, lieu prisé des nuits parisiennes où personne n’avait froid… aux yeux ! Dress code : excentricité anglaise contre chic à la française. Niveau look, nos coureuses s’en sont donné à cœur joie ! Le décor taggué, éclairé de rose et forcément très girly a accueilli un rassemblement détonnant de fashion-victims aux costumes hauts en couleurs… et haut perchées ! Tour eiffel en guise de coiffe contre chapeaux de la relève de la garde, marinières sages versus déguisements d’Alice au pays des merveilles : les tenues ne manquaient pas de créativité pour revisiter avec humour les clichés patriotes.

Le chic à la française en marinières

Tant mieux, le photo call était là pour immortaliser les plus beaux looks de la soirée. Nos équipes de coureuses se sont succédées pour prendre la pose devant l’objectif, avant de regagner la piste. Une battle de Djs opposait alors Cécile Togni et Marie-Amélie Seigner à Pierre Mathieu et Axelle Laffont, puis, avant le show tant attendu, ce fut au tour de Neïmo de nous offrir une belle performance avec un concert rock depuis les gradins. Pendant que jouait le groupe frenchy aux influences anglo-saxonnes (quoi de mieux pour donner le ton et réconcilier des deux clans avant l’adversité !), nos athlètes sur stilettos ont pu s’échauffer et fixer leurs talons à grand renfort de scotch. Pour les chaussures, une seule réglementation : 8 centimètres au minimum.

Le groupe Neimo

Sous les appels de Nicolas Ullmann, coach arbitre déjanté et incroyablement à l’aise sur une paire de talons aiguilles transparente et démesurément haute, la foule s’est rassemblée pour soutenir les équipes, délaissant bars à champagne et plus inhabituel bar à collants DIM. Les coureuses se pressent derrière la ligne de départ, réparties selon 8 pistes roses fluo. Le coup d’envoi est donné, l’ambiance est survoltée. 

Nicolas Ullmann, arbitre trublion

Au terme d’un relais mouvementé de 3 X 60 mètres, largement encouragé par les spectateurs enthousiastes et interrompu par une chute sans gravité, la France a remporté la course : l’équipe de « Goodass », venue de Reims, s’est offert la première place du podium devant les britanniques « Clorkworked Orange ».

La course bat son plein

Une bien jolie victoire, pleinement récompensée par 3000 euros de chaussures, et célébrée dignement jusque tard dans la nuit, alors la piste de course s’est fait piste de danse sur un mix de DJ Woody venu d’Angleterre. Quand on vous dit que Sarenza se met à vos pieds ! En attendant une prochaine édition, les nostalgiques peuvent se ruer sur les escarpins (version française ou anglaise) spécialement crées par Jancovek pour la course, et disponibles en édition limitée exclusivement sur Sarenza.

L'équipe gagnante

Tags: course en escarpins, course en escarpins 2010

Ils ont commenté

  1. Pingback: Retour sur la Course en Escarpins 2010 | Placedelamode

Je commente

*


*

Saisir votre commentaire :