Sarenza.com le blog » Halte aux petites mauvaises odeurs !

Halte aux petites mauvaises odeurs !


Aujourd’hui, parlons d’un sujet certes peu glamour, mais néanmoins hyper courant : comment gérer les petites mauvaises odeurs qui envahissent souvent les chaussures de nos enfants ?

Eh oui, les enfants transpirent beaucoup, et résultat, très vite, ils sentent des pieds ! C’est le cas par exemple d’un de mes fistons, et pas mal de mes copines m’ont avoué subir les même désagréments. Passés les premiers temps, les chaussures de leurs enfants se transforment en bombes olfactives pour le moins peu ragoutantes. Alors comment éviter que cela se produise ? Et si le mal est déjà fait, comment arranger la situation sans être obligée de brûler les objets du délit pour autant ?

- En prévention :

- une hygiène irréprochable : Si les pieds ne sont pas impeccables, les chaussures ne le seront pas non plus ! Il ne faut donc pas faire l’impasse sur une toilette soigneuse et quotidienne des petits petons, avec de l’eau et du savon. Bien nettoyer, rincer et surtout ne pas zapper un séchage méticuleux entre les orteils, pour éliminer toute trace d’humidité et éviter que ça macère !

- du confort : La transpiration est un processus naturel destiné à rafraîchir la peau en cas d’échauffement excessif. La peau de nos enfants étant particulièrement fine et fragile, elle a tendance à réagir très rapidement, et parfois trop. Pour limiter ce phénomène, il faut éviter au maximum les frottements et les irritations, et favoriser l’aération du pied. Pour cela, choisir des chaussures ouvertes et pas trop serrées. Mais comment faire en hiver quand on peut difficilement se balader dehors en sandalettes ? Privilégier les matériaux naturels et respirants pour les chaussettes et chaussures (coton, cuir)

- Si le mal est fait :

Malgré toutes vos précautions, ça ne sent pas la rose dans les chaussures de vos rejetons ? Il est temps d’agir !

Vérifiez tout d’abord ses petits pieds afin d’éliminer toute éventualité de mycoses ou autres problèmes dermatologiques. Le cas échéant, traiter.

Ensuite, mettez l’accent sur l’hygiène, toilette des pieds et changement de chaussettes chaque jour. Nettoyez autant que possible l’intérieur des chaussures incriminées (les chaussures en toile peuvent souvent passer en machine). Sans oublier le bicarbonate de soude qui est très efficace pour désodoriser les chaussures. Ensuite, passez à l’action :

- Utilisez des semelles anti-bactériennes à glisser dans le fond de la chaussure. On les trouve facilement dans les magasins au rayon adulte, il suffit ensuite de les découper à la taille voulue. Penser néanmoins à les changer régulièrement, dès qu’elles ne font plus effet.

- Pensez à la pierre d’alun ! C’est un antiseptique et anti transpirant naturel très efficace. Passez la sous l’eau, puis délicatement sur la plante des pieds de votre enfant. Laissez sécher à l’air libre, et mettez-lui ses chaussettes, le tour est joué. La pierre d’alun se trouve en pharmacie, boutique bio, et même dans les rayons de certains supermarchés.

- Et si vraiment rien n’y fait, demandez de l’acide borique à votre pharmacien. Ne vous laissez pas impressionner par ce nom quelque peu barbare, l’acide borique est un antiseptique, antifongique et insecticide puissant, mais non toxique. De plus, c’est une solution très économique, car il ne coûte quasiment rien. Une demie cuiller à café saupoudrée au fond des chaussures, et adieu les mauvaises odeurs !

Tags: chaussures enfants, Confort, enfants

Je commente

*


*

Saisir votre commentaire :