Sarenza.com le blog » Quelles solutions quand son enfant est immobilisé ?

Quelles solutions quand son enfant est immobilisé ?


Ce qu’il y a de bien avec les enfants, c’est qu’on s’ennuie rarement. Par exemple, là, dernièrement, ma fille de 10 ans s’est fait une entorse au genou en jouant à chat avec ses copines dans la cour de récréation. Rien de bien méchant, mais elle a quand même un peu mal et s’est vue immobilisée pendant quelques jours le temps de se remettre sur pied. La voilà donc équipée d’une attelle et obligée de se déplacer en béquilles. Si son nouvel attirail lui assure un succès certain auprès de ses copines, au quotidien cela n’en reste pas moins un peu casse-pied à gérer.

Alors pour nous simplifier la vie au maximum, nous avons pris quelques dispositions particulières, notamment en matière d’habillement et d’équipement :

– Au revoir les slims, on privilégie les tenues confortables et surtout bien larges en bas pour cacher l’attelle pas très esthétique sous le pantalon. Rien de pire que de se sentir engoncé dans ses vêtements quand on est déjà limité dans ses mouvements. Ma fille est une coquette, mais finalement elle préfère un pantalon en maille un peu “loose” plutôt qu’une jupette.

Côté chaussettes, pas grand chose à signaler, si ce n’est qu’on fait bien attention à ce qu’elles ne serrent pas trop pour ne pas gêner la circulation du sang déjà bien mise à mal par l’immobilisation forcée et l’incapacité à poser le pied par terre. Et si elles sont faciles à mettre et enlever, c’est encore mieux. Résultat, ce sont surtout les mini socquettes qui ont la côte ces jours-ci.

Pour les chaussures, le choix est vite fait : on oublie les lacets et autres zips, et on essaie d’éviter les chaussures montantes. L’idéal ce sont les baskets basses faciles à enfiler, ou pour soigner son style en restant élégante face aux contrariétés, les ballerines plates. Il va sans dire que pour assurer un maximum de stabilité, toute forme ou hauteur de talon est complètement proscrite !

Ainsi équipée, ma fille n’a plus qu’à prendre son mal en patience et croiser les doigts pour guérir le plus vite possible !

Tags: ballerines enfant, baskets basses, chaussettes basses

Je commente

*

Saisir votre commentaire :