Sarenza.com le blog » L’escarpin se pointe !

L’escarpin se pointe !


Escarpins Charles Jourdan Senza

Après plusieurs saisons riches en extravagances, débauche de sandales à plateforme, talons surréalistes et autres souliers composites, bon nombre de créateurs assagis semblent vouloir inscrire à nouveau la féminité glamour, chic et sobre au répertoire des must-have de la saison. En effet, l’escarpin pointu fait son grand come-back sur les catwalks comme aux pieds des fashionistas averties ! Décryptage.

Toujours plus hautes, massives, complexes, et parfois abracadabrantesques, ces dernières années ont vu défiler des chaussures plus spectaculaires les unes que les autres, dont la forme hybride a pu parfois ressembler davantage à un étrange appendice non identifié qu’à un soulier fait pour marcher.

Escarpin  Noë rose en cuir, pour apporter une touche girly à vos pieds.

Escarpin Noë rose en cuir, pour apporter une touche girly à vos pieds.

Mais quand on ne se prénomme pas Lady Gaga, et qu’on ne possède pas de cocon avec porteurs comme moyen de locomotion, il est parfois difficile de suivre les lubies fantasques des grands designers. La mode revient donc à plus de retenue (grâce au grand retour de la tendance minimal chic), pour célébrer une femme à l’élégance  sobre et discrète, mais aussi le retour du glamour. Place à l’escarpin, mais pointu, s’il-vous-plaît !

Escarpin Stuart Weizman, classique mais aux lignes terriblement glamour.

Escarpin Stuart Weizman, classique mais aux lignes terriblement glamour.

En effet, la version 2011 remet au goût du jour le stilletto au nez triangulaire! Alors que l’année dernière encore, on gardait toutes, planquées honteusement au fond de notre armoire, ces hérétiques chaussures au bout effilé que nulle fashionista ne saurait voir, voilà encore que la mode nous fait un pied de nez. Attention toutefois au fashion faux-pas : le it-escarpin vu sur les défilés (d’Isabel Marant en passant par Ferragamo ou Max Mara) a le nez court et le talon fin. On oublie tout de suite les escarpins effilés à la longue pointe, rappelant étrangement la tête d’une musaraigne.

Avec leur petit talon et leur bout ajouré, les escarpins Jeffrey Campbell jouent la carte du vintage.

Avec leur petit talon et leur bout ajouré, les escarpins Jeffrey Campbell jouent la carte du vintage.

Comme Kate Moss, on le porte très échancré, laissant apparaître la naissance des orteils, et surtout la jambe nue et bronzée pour un effet fuselé. On les mixe avec un slim et un blazer la journée, avec une mini robe bustier et un petit blouson en cuir pour une touche rock et glamour le soir.

Et vous, ça vous fait une belle jambe ?

Tags: escarpin, fashion, glamour

Ils ont commenté

  1. #1 Annalisa:

    j’adore les escarpins, surtout s’ils sont plein de couleurs! par contre … je n’aime pas quand ils sont pointus
    en plus on peut les porter avec plein de tenues et donnent toujours une super allure à une femme

    http://gcatch.free.fr/blog

  2. #2 Mobilier:

    En tant que mec j’ai toujours eu un faible pour les escarpins.

Je commente

*

Saisir votre commentaire :