Sarenza.com le blog » Mariage à la française

Mariage à la française


Avis aux modeuses éclairées et autres shoes addict ! C’est la nouvelle qui risque fort de faire grand bruit à la rentrée ! Les deux grandes enseignes françaises Carven et Robert Clergerie ont annoncé leur future collaboration à l’occasion du lancement d’une collection capsule en septembre prochain.

En effet, le célèbre chausseur Robert Clergerie, figure du luxe made in France s’est associé au nouveau créateur chouchou des stars Guillaume Henry, porté aux nues pour avoir ressuscité le style preppy  à la sauce germanopratine. Sarenza en profite pour revenir sur deux success-story dont seule la patrie de la mode a le secret.

Guillaume Henry chez Carven : La fulgurante ascension

Le créateur de la maison Carven Guillaume Henry

Le créateur de la maison Carven Guillaume Henry

En 2009, le jeune créateur inconnu jusqu’alors, Guillaume Henry, reprend les rennes de la maison Carven. Restée prisonnière de son image bourgeoise et surannée, la griffe parisienne n’évoque plus rien au grand public. Le si discret designer réussit pourtant l’exploit de ressusciter la marque en une seule collection. En conservant l’allure parisienne chère à la maison, il lui insuffle fraîcheur et spontanéité, notamment avec de petites robes aussi chics que faciles à porter. En quelques mois, ses créations s’arrachent aux quatre coins du monde, et il devient le petit frenchie favori des stars, de Blake Lively à Alexa Chung, en passant par Rihanna ou Demi Moore. Le mythe de la parisienne a de beaux jours devant lui !

Robert Clergerie : La longévité

Babies à plateforme et double bride Robert Clergerie.

Babies à plateforme et double bride Robert Clergerie.

Le célèbre chausseur de luxe Robert Clergerie fonde sa maison en 1978 et devient aussitôt le maître incontesté du soulier racé au confort incomparable grâce au savoir-faire français et au cousu main. En effet, loin des talons aiguilles et des design extravagants, la marque préfère faire rimer mode avec confort et qualité. Sandales à patins tressées, derbies masculines et bottes cavalières font son succès aux pieds des stars, comme dans le dressing des amoureuses de la chaussure bien faite. En effet, il a su séduire les VIPs du monde entier de Madonna à Michelle Obama dont il est devenu le chausseur officiel !

La rentrée accueillera, donc, deux modèles de chaussures répondant aux noms délicieusement rétro d’Ursule et de Denise, fleurant bon le Saint-Germain de Boris Vian et des années 50. Modernisant justement l’esprit BCBG du bon chic parisien, les deux enseignes comptent donner un sérieux coup de jeune aux tradi-mocassins et aux sages babies chères au répertoire des jeunes filles de bonne famille.

Mocassins bicolores à plateforme Carven par Clergerie.

Mocassins bicolores à plateforme Carven par Clergerie.

En cuir glacé, les Denise sont  rehaussées d’une semelle compensée agrémenté d’une luxueuse semelle compensée en python pour les plus luxe.

Bottines ajourées façon babies Carven par Clergerie.

Bottines ajourées façon babies Carven par Clergerie.

Les Ursule, quant à elles, revisitent les codes du célèbre soulier à bride en proposant une bottine ajourée sur le cou-de-pied, ornées d’un nœud en flanelle.

Disponibles en boutiques de 360 à 675 euros pour les plus luxe.

Et vous, pour quel modèle seriez-vous prêtes à briser votre tirelire ?

Tags: Carven, chausseur, collaboration

Ils ont commenté

  1. #1 dame skarlette:

    Je découvre le blog sarenza par hasard. Chouette de vous lire. Si vous avez envie de passer voir le mien ce serait avec plaisir. A bientôt peut être

  2. #2 Cerise Caramelle:

    Bonjour à tous !
    Je suis fan de chaussures et surtout des semelles compensées bien plus que les talons aiguilles.

    j’ai craqué sur les mocassins bicolores que je porterai bien avec tout… jean, jupe, robe ! elles sont parfaites et ça fait bien des années que je n’avais pas un modèle de ce style !

    A bientôt

Je commente

*

Saisir votre commentaire :