Sarenza.com le blog » Chic ! Du plastique couture !

Chic ! Du plastique couture !


Photo libre de droit, collection Melissa+Jason Wu

Photo libre de droit, collection Melissa+Jason Wu

La marque de chaussures en plastique déjantée Melissa  confirme son statut d’icône mode : au fil de ses audacieuses collaborations, l’impertinente petite griffe a su devenir en quelques années la coqueluche des créateurs (Vivienne Westwood, Jean-Paul Gaultier, Patrick Cox mais aussi des designers tels que Zaha Hadid ou Gaetano Pesce), aussi bien que des fashionistas. Le printemps prochain, c’est le couturier Jason Wu qui se frottera au soulier 100%PVC.

sur le site jason wu : http://www.jasonwustudio.com/about)

sur le site jason wu : http://www.jasonwustudio.com/about)

Connu et adulé par les bêtes de mode, le créateur Taïwanais de 28 ans est le nouveau prodige de la scène new-yorkaise. Réputé pour son goût des robes du soir très travaillées et son souci des finitions façon Haute Couture, Jason Wu est le maître incontesté de la toilette officielle, sur red carpet et autres cocktails mondains. Glam sans être bling, il a su conquérir les ambassadrices de style que sont Diane Kruger, la proprette héroïne de Gossip Girl Leighton Meester ou la party girl repentie Nicole Richie.

(sur site Stylefizz http://stylefrizz.com/200901/the-first-ladys-choice-michelle-obama-wears-isabel-toledo-jason-wu-and-tracy-feith/)

(sur site Stylefizz http://stylefrizz.com/200901/the-first-ladys-choice-michelle-obama-wears-isabel-toledo-jason-wu-and-tracy-feith/)

Mais la consécration vient de la nouvelle bienfaitrice des créateurs, j’ai nommé Michelle Obama qui n’a jamais caché son
intérêt pour la nouvelle garde de la mode made in US. C’est donc dans une magistrale robe crème siglée du jeune couturier que la first lady est apparue au bal de l’investiture de son président de mari. Coup de pub médiatique assuré !

Pour sa collaboration avec Melissa, Jason Wu a imaginé des chaussures ultra raffinées et couture, s’éloignant de l’univers traditionnellement pop et haut-en couleur de la marque brésilienne, prouvant qu’on peut concilier luxe et conscience éco-responsable (Melissa s’engage à créer des modèles en plastique recyclé à plus de 99%).

Réinterprétant les deux modèles phare de la marque, la ballerine Ultragirl déclinée en rose tendre rehaussée d’un nœud sage en gros grain et estampillé de la chouette Misswu, emblème de la ligne d’accessoires, tandis que les escarpins open-toes Lady Dragon s’aristocratisent avec une gerbe d’étoiles filantes strassées. Le PVC n’a jamais été aussi altier !

Patience, patience, pour frimer en plastique griffé, les fashionistas devront attendre le printemps 2012…



Je commente

*

Saisir votre commentaire :