Sarenza.com le blog » Patricia Blanchet, rencontre au sommet !

Patricia Blanchet, rencontre au sommet !


Les futurs must-have de la saison, les Jessica par Patricia Blanchet!

Les futurs must-have de la saison, les Jessica par Patricia Blanchet!

Exclu Sarenza ! Spécialement pour vous, le blog de Sarenza fait la lumière sur la nouvelle créatrice Patricia Blanchet, dont les fashionistas s’arrachent déjà la collection. Raffinées comme des bijoux, appétissantes comme des macarons, les chaussures Patricia Blanchet déclinent l’univers fantastique de Tim Burton sur de petits chefs d’œuvre de cordonnerie.

Focus sur une future grande.

 

Sarenza : Avez-vous toujours voulu travailler dans la mode ?

Patricia Blanchet : Oui,  je suis tombée dedans toute petite.

Pourquoi la chaussure, plutôt que le vêtement ?

La chaussure, c’est une histoire de famille ! Nous avons la passion du soulier de mère en fille !

Votre premier coup de cœur pour une paire de chaussures ?

J’avais 8 ans, une paire de chaussures que ma « petite maman » avait crée  pour moi.

Comment décririez-vous votre univers ?

Je suis une fan absolue de l’univers de Tim Burton, j’adore la manière dont il raconte et met en scène ses personnages marginaux. J’aime le rêve en général et les personnages hors du commun.

Avez-vous les icônes mode ?

Vanessa Paradis, Kate Moss sont mes papesses fashion, et Audrey Hepburn, mon icône de style.

Colorées, rondes, pailletées, vos chaussures sont de véritables gourmandises pour les yeux, et semblent tout droit sorties d’une bonbonnière. Quelles sont vos sources d’inspirations ?

La musique m’aide à travailler mais il faut que je pousse le son au maximum pour qu’elle m’entraîne ! Ma playlist créative regroupe les Rolling Stones, Prince, Bob Marley, Nina Simone , Metronomy ou encore Barbara. Au cinéma, le monde d’Alice au pays des Merveilles (Tim Burton) m’inspire, mais aussi le classique des seventies Vol au dessus d’un nid de coucou (Milos Forman).  Je puise d’autre part mon inspiration dans l’univers pictural, notamment le travail de Jean-Michel Basquiat dont je suis une grande admiratrice. L’Amazonie est enfin une terre qui me fascine par ses couleurs et ses secrets.

A qui s’adressent vos chaussures ?

Lorsque je crée un modèle, je ne pense à aucune femme en particulier, je fais juste un modèle que j’ai envie de porter. Mes chaussures s’adressent simplement à toutes les filles qui les trouvent jolies !

A quoi ressemble  votre chaussure idéale ?

Une chaussure aussi jolie à regarder qu’un bijou, avec un talon de 8 cm maximum, stable et confortable pour pouvoir la porter toute la journée (métro inclus !) sans abimer les pieds.

Vous tenez-vous informée des tendances pour travailler à vos collections ou vous
fiez-vous à votre instinct ?

Surtout pas ! Cela fausserait tout , je ne fonctionne qu’à l’instinct . J’aime faire ce qui me plaît.

Avez-vous le projet d’ouvrir une boutique et de développer votre marque (sacs, petite maroquinerie…)?

Oui, mais chuuuut c’est un secret !

Pourriez-vous me décrire votre style de tous les jours/et votre tenue de soirée fétiche (vêtements,  chaussures) ?

C’est simple, le jean est ma seconde peau : matin , midi et soir… Je ne peux pas les compter tellement j’en ai ! Je le mixe la journée avec un petit top créateur (Isabel Marant, Dries Van Noten, Tsumori Chisato…) et bien sûr mes vieux cachemires kaki et bleu marine, mes doudous pour l’hiver (!), et un grand sac griffé dans lequel je glisse ma vie !

Pour le soir, j’opte pour le smoking et un petit sac matelassé version couture.

Depuis que j’ai crée ma marque, je ne porte plus que mes chaussures, j’ai la chance de pouvoir avoir chaque modèle dans différentes couleurs et différentes versions, je les aime tellement que parfois j’ai du mal a les porter par peur de les abîmer !

Si vous aviez le choix, quelle paire de chaussures choisiriez-vous sur Sarenza  ?

Les jolies ballerines Zoe de Maloles.

Tags: chaussures, créateur, fantastique

Je commente

*

Saisir votre commentaire :