Sarenza.com le blog » Rencontre avec Amélie Pichard, la fantaisie créatrice

Rencontre avec Amélie Pichard, la fantaisie créatrice


Collection exclusive Amélie Pichard pour Sarenza

Collection exclusive Amélie Pichard pour Sarenza

Aujourd’hui, Sarenza vous fait découvrir l’univers de la talentueuse Amélie Pichard, à travers une collection capsule exclusive de 12 modèles chics et glamour. Amélie Pichard est de cette nouvelle garde française fraîche et dynamique, avec laquelle il faudra compter dans les années à venir.

Nouvel étendard de la mode, la création 100% made in France offre, en effet, depuis quelques mois, un lifting salvateur au traditionnel savoir-faire à la française.

La créatrice Amélie Pichard

La créatrice Amélie Pichard

De son univers onirique au raffinement poudré, la jeune femme imagine des chaussures aussi jolies à regarder, qu’étudiées pour marcher. A l’inverse de bijoux fétichistes impraticables, les bottes, sandales et escarpins d’Amélie sont étudiés pour marcher sans frôler l’entorse à chaque talon posé sur le pavé. Curieux de découvrir qui se cache derrière ces ravissants souliers, mêlant si justement élégance et fantaisie, nous sommes allés à la rencontre de la jeune créatrice à qui nous prédisons un bel avenir dans le paysage de la chaussure

Sarenza: Avez-vous toujours voulu travailler dans la mode ?

Amélie Pichard: J’ai toujours voulu être au contact des femmes. Dès l’âge de 8 ans je relookais mes copines et j’ai joué à la Barbie jusque très tard… J’aime jouer aujourd’hui avec  l’allure des femmes en leur offrant des accessoires qui leur donneront une assurance et qui affirmeront leur style.

S: Comment décririez-vous votre univers ?

AP: Vintage, sophistiqué, Décalé et intemporel ! Je suis une descendante spirituelle de Charles Jourdan… Non,
plus sérieusement,  je ne fais pas de chaussures haut-perchées et fétichistes faites pour rester au placard.

S: Anna (Karina), Marylin, Isabella(Rossellini)… les chaussures de votre collection en exclusivité pour Sarenza portent toutes des noms d’actrices ou de chanteuses, est-ce là que vous puisez vos inspirations ?

AP: Oui j’adore lorsque je regarde une photo, un film ou un concert fixer mon attention sur la muse et imaginer les chaussures qu’elle pourrait porter. Cela me permet d’apporter à la femme moderne une touche rétro portant l’âme d’une de mes nombreuses égéries.

S: Suivez-vous la mode pour élaborer vos créations, ou est-ce davantage du travail d’archive ?

AP:Je travaille uniquement au feeling et aux envies. Le rôle du créateur est d’apporter son univers, qu’il soit intemporel et dans l air du temps simultanément… Sinon il meurt. Je fais donc attention à ne pas sortir de modèles dont je serais la seule à avoir envie à un instant donné.
S: Entre les bottes en tulle transparent, les talons bouchon de carafe et le « motif moule » (présent dans la prochaine collection printemps-été 2012), on note un certain sens de l’humour dans vos créations, est-ce un trait important de votre caractère ?

AP:Oui ! J’adore rire. Mais je ne veux pas que mes créations fassent rire pour autant, plutôt qu’elles aient une note un peu excentrique qui attire l’attention sans pour autant être ridicules… même si je sais combien le mot “moule” est difficile à placer !

S: A qui s’adressent vos chaussures ? Avec quoi les porte-t-on ?

AP: Mon but est de toucher les plus averties autant qu’un public plus large. Je ne fais pas de discrimination de styles ou d’âge. Mes chaussures à ma grande satisfaction parlent à beaucoup de femmes, elles leur permettent d’exprimer une sophistication ou bien une décontraction qu’elles n’osent pas d’habitude. Il faut oser s’amuser avec la mode ! J’aime imaginer la beauté et la sophistication de Marilyn avec des chaussures plates d’homme !

S: Quelle est votre paire de chaussures fétiche ?

AP: Je ne porte jamais une seule paire dans une journée, je suis incapable de rester sur la même hauteur de talon toute une journée. J’ai toujours une paire de rechange sur moi.  J’aime être à plat comme en talon. J’aime toutes les chaussures

S: Quelle amoureuse de mode êtes-vous ?
AP: Je suis surtout une collectionneuse et amoureuse du vintage. Je suis une grande nostalgique, j’aime regarder en arrière ça me rassure. C est comme lorsque l’on sent un parfum qui nous rappelle un moment passé, ça nous plonge dans ce souvenir instantanément. J’aime faire des choses qui parlent aux femmes comme ce vieux parfum.

S: Avez-vous de nouveaux projets mode pour la rentrée ?

AP: Pour l’été 2012 j’ai développé une réédition d’un sac vintage qui a déjà beaucoup de succès, le A-Bag avec un crocodile en métal doré posé dessus qui se portera assortit aux chaussures, le comble du chic (une habitude perdue).

 
S: Si vous aviez le choix, quelle paire de chaussures choisiriez-vous sur Sarenza.com ?

AP:J’ai déjà choisi ! Je porte les Anna K. en tweed kaki pour un style Cosy-Chic. Mais j’ai également la Audrey, en liège et vernis noir, le grand classique de la collection !

Les escarpins Audrey en liège, déjà un grand classique!

Les escarpins Audrey en liège, déjà un grand classique!

 

Tags: Amélie Pichard, chaussures, créatrice

Je commente

*

Saisir votre commentaire :