Sarenza.com le blog » “VOUS ETES PARFAITE !” (avec vos it-shoes JB Martin)

“VOUS ETES PARFAITE !” (avec vos it-shoes JB Martin)


“VOUS ETES PARFAITE(S) !”

C’est ce qu’aurait sûrement dit Monsieur JB Martin lui-même aux femmes actives et résolument chic qu’il continue de chausser… Et c’est ce qu’on a envie de vous dire à vous (parceque c’est vrai !), à nous (pour nous rassurer 😉 et à cette subliiiiiiiiime collection de chaussures JB Martin Réédition qui comme son nom l’indique, réédite 8 it-shoes JB Martin qui ont marqué la mode à la française, chaque décennie depuis les années 20 (ton solennel d’une dingue de chaussures vintage qui contient son hystérie).

JB Martin (que je me plais à prononcer “Jay-Be” juste pour le fun et même si ça ne fait rire que moi) fait partie de cette caste d’artisans discrets de la chaussure. Un authentique chausseur qui a réussi à se créer un nom et un style au fil du temps, sans grands renforts marketing et à une époque ou l’héritage tel qu’on le qualifie aujourd’hui se conjuguait au présent.

Aujourd’hui, la maison JB Martin est une dame super stylée qui vous invite à fêter ses 90 ans du haut de ses talons de 12. Pour être tendance, elle n’a besoin que d’une chose : ressortir les it-shoes de son dressing perso since 1921, qui n’ont pas vieilli d’une ride (il suffit de regarder les pieds de Kate et d’Alexa pour le vérifier).

Alors un petit tour de mes modèles préférés s’impose… (bobo parisienne, moi ? PAS DU TOUT ! 😉

 

Tout commence avec les babies Daphnee… Dans les années 20, les tailles se dé-serrent, les robes se raccourcissent et se frangent, et le têtes-brulées de années folles jouent de la jambe pour dévoiler une nouvelle féminité. Dans son grenier-atelier, Monsieur Jean Baptiste Martin père créé ces babies à la ligne Art Déco et aux airs de tango.

JB Martin 90 ans, modèle Daphnee - n°1 - années 20

Vingt ans plus tard, les années 40 écartent un peu la fête du paysage… JB Martin continue de créer des chaussures pour les femmes, mais avec une touche plus masculine, comme ce modèle de richelieus Paladin, à porter avec une coiffure coque et une veste en tweed cintrée pour la note sport.

JB Martin 90 ans, modèle Paladin, n°2 années 40

Année 50, retour d’une féminité plus affirmée avec ce modèle d’escarpins Abricot (les chaussures que porte le mannequin de l’affiche, en exclusivité chez Sarenza.com). Ses talons de 3 centimètres, son bout pointu, son noeud gros grain et son jeu de matières avait déjà fait fondre les fans d’Audrey Hepburn et de l’allure sage donnée par une jupe crayon ou un pantalon droit 7/8ème.

JB Martin 90 ans - modèle Abricot - n°4 - années 50

Yéyé ! Les années 60 sonnent le temps du swing et des cerises. JB Martin créé alors les escarpins Opus à talon trotter, ce talon carré qui sonne la révolution : celui de la femme féminine ET active, et surtout libre de ses mouvements et de ses pas. Les couleurs fusent, la géométrie s’amuse, les jupes deviennent mini et le pantalon fait légion.

JB Martin 90 ans - modèle Opus - n°5 - années 60

Années 70, on échange les codes masculins et féminins, on porte tous les cheveux long et le même pantalon (flare ou patte d’eph’). JB Martin créé alors ce modèle de mocassins Python, d’inspiration masculine et féminisée par un talon vertigineux. Symbole du preppy style, il nous fait ressembler à l’héroïne de Love Story dans les allées d’un campus américian ou sur un playground love.

JB Martin 90 ans - modèle Python - n°7 - années 70

Personnellement, les Python sont mes préférées

Ce que j’aime avec les chaussures JB Martin, c’est qu’en plus d’être increvables, les posséder donne le sentiment d’avoir pour soi un objet de collection (à prix accessible)… Et les porter donne le sentiment de marcher sur les pas d’un petit bout d’Histoire.

Beaucoup d’envolées lyriques, me direz-vous, “juste” pour des chaussures ? Et bien oui, je le concède. Mais entre nous, j’aurai toujours un faible pour cette “petite” marque française au charme et au prix discrets qui offre une grande qualité sans jamais faire la moue snob.

Tags: 90, 90 ans, années 20

Ils ont commenté

  1. #1 Audrey:

    Et bien justement, je viens de passer ma 1ere commande sur Sarenza, et elle concerne une paire de bottes JB MARTIN ! J’ai hâte de les recevoir et trouve moi aussi que la marque est plutôt accessible et super chic, sans se la jouer…
    🙂

Je commente

*

Saisir votre commentaire :