Sarenza.com le blog » Gaspard Yurkievich, créateur chouchou

Gaspard Yurkievich, créateur chouchou


Brodequins et rubans pour la nouvelle collection Gaspard Yurkievich.

Si son nom n’évoque peut-être rien aux néophytes de la sphère fashion, le jeune créateur français Gaspard Yurkievich a pourtant su se faire un nom dans le cénacle des grands de la mode, défilant à la Fashion Week de Paris aux côtés des ténors du jupon. Depuis maintenant plus de 10 ans, sa marque éponyme au casual chic et trendy a su devenir une référence chez les hipsters, garçons et filles confondus. Petit à petit ses chaussures pour femme aussi glamour que colorées ont su s’imposer en véritables objet de culte dans les placards des fashionistas. Pleins fards sur l’un des futurs grands qu’on affectionne tout particulièrement chez Sarenza.

Escarpins Clara par Gaspard Yurkievich disponibles sur Sarenza.com

Escarpins Clara par Gaspard Yurkievich disponibles sur Sarenza.com

Designer spécialisé dans le prêt-à-porter haut-de-gamme (polos et pulls en laine et soie pour homme, robes aux lignes graphiques aux couleurs tranchées pour femme dont le logo sur l’épaule droite tisse un Y en fil doré), Gaspard Yurkievich développe un univers sporty chic injectant dans ses coupes casual, parfois rétro un dynamisme techno, souvent visionnaire. Homme de transition, le créateur s’amuse à convoquer les contraires dans son processus créatif qui détonne : leggings pour homme, collants graphiques pour femme, robes années 20 aux couleurs flash… Gaspard exploite sa facette composite.

Ainsi, le jeune homme aussi prolixe qu’audacieux se révèle excellent touche-à-tout stakhanoviste et ose jongler du luxe à la grande distribution sans complexe,  (de la joaillerie De Beers, à l’enseigne automobile Toyota, en passant par Monoprix, Eastpack ou Evian)

Ancien étudiant au très réputé Studio Berçot, Yurkievich reçoit en 1997 le très prestigieux prix du Festival d’Hyères, sacro-saint passeport mode pour qui veut voir sa carrière propulsée sur le devant des catwalks. Sur sa lancée, le styliste ambitieux lance sa marque l’année suivante, et enchaîne les collaborations audacieuses, témoignant de son tempérament de challenger, autant que de son intérêt pour le milieu artistique.

Escarpins Louison par Gaspard Yurkievich disponibles sur Sarenza.com

Escarpins Louison par Gaspard Yurkievich disponibles sur Sarenza.com

Homme de contradiction, il s’amuse  à rhabiller les filles du Crazy Horse et les fait défiler, il participe aux “Soirées Nomades” de la Fondation Cartier pour l’Art Contemporain avec la chanteuse et musicienne Dani Siciliano (il fait depuis appel à cette artiste pour la mise en scène musicale de ses défilés), et lance sa ligne de chaussures pour femme en 2003.

Cette dernière initiative fait un carton plein auprès des shoes-addict. Consciencieux, le designer entend donner une identité propre à sa ligne d’accessoires, en tenant à conserver des codes forts et reconnaissables, qui feront la personnalité de sa griffe de souliers. Jeu de couleurs tranchées, clins d’œil  ludiques et détails glamour, Yurkievich s’amuse à détourner les codes classiques, de l’escarpin à la sandale, faisant
le pont entre rétro et avant-garde pour des modèles sophistiqués teintés d’humour et de fantaisie : Un pompon doré sur le bout du pied, un talon strié façon sucre-d-orge, les souliers gansés de liserés métallisés restant sa marque de fabrique… Voilà un nouveau créateur à installer confortablement dans votre placard à chaussures !

Tags: chaussures, créateurs, escarpins

Je commente

*


*

Saisir votre commentaire :