Sarenza.com le blog » “Lettre au Père Noël” #6

En ce moment...

******* NOËL – 13 ! *******

Notre Grand Concours de la lettre au Père Noël Sarenza continue !

Aujourd’hui c’est benjamin de l’équipe Achats (sneakers-addict qu’on connaît bien) qui vous propose de

gagner LA paire de chaussures du jour !

Voici donc notre beau Benji…

…Et ça, les baskets si convoitées !

… Les über-cool baskets montantes Khan de Clae !

Pourquoi BEN  VEUT ces chaussures ?

« Cher Père Noël,

Comme tu le sais, je suis un sneakers-addict et un dingue de marche. Tu comprendras donc que je possède beaucoup de paires de baskets et que j’ai besoin de renouveler mon stock très régulièrement. Cependant cette année j’ai été bien sage, et ai bien fait attention à ne pas user trop de paires… Alors pour me récompenser de tous ces efforts,  je ne te demande qu’une broutille : une petite paire de Clae Khan. En plus d’être élégantes et décontractées (comme moi), elles me garantiront de longues heures de marche (grâce à leurs semelles costauds) et un style très “camouflage” (grâce à leur kaki juste comme il faut)  !

Merci d’avance petit papa Noël

Je t’embrasse fort

Ben »


***** Si comme Ben vous craquez sur ces chaussures, saisissez votre chance de les gagner !******

Vous avez 1 journée seulement (c’est à dire jusqu’au mardi 13 décembre à 18 h) pour écrire votre lettre au Père Noël Sarenza (commençant par “Père Noël Sarenza”) en commentaire de cet article !


La meilleure lettre* gagnera les baskets Khan de Clae** ,

et le gagnant sera révélé dans le prochain article (soit le mardi 13 décembre) !

Bonne chance à tous !

******* Emma et le Père Noël Sarenza *******

(*originalité, sincérité, humour, peps !)

(** ou un bon d’achat du même montant si la pointure n’est plus disponible)

********************************** Félicitations ! **********************************

***  La très “ménestrel” #17 Charlotte B remporte les bottines Emily de Emma Go ! ***

mises en jeu le  vendredi 9 décembre et sera contactée par mail à partir de demain ***

Conditions du concours consultables ici

Tags: baskets, baskets montantes, cadeau

Ils ont commenté

  1. #1 Jeannebrd:

    Cher Père Noël,

    Cette année, ce n’est pas un cadeau pour moi que je te quémande, mais pour mon cher petit frère! Comprend bien ma détresse : ce dernier est un dingue de sport, toujours sur ses deux jambes, à courir, sauter sur ses pieds, il use et abuse de ses pauvre chaussures, qui ne faisant pas l’affaire, ne faisant plus la paire, vont bientôt terminer, élimer, sur un tas d’ordure.
    Quelle détresse, quelle tristesse, ce manque de délicatesse…! C’est pourquoi père Noël chéri, quelques brodequins pour lui, ne pourront faire que mon bonheur, mon frangin enfin habillé de façon bien meilleure!

    Je t’embrasse père Noël, et prépare le lait de poule, en attendant ta venue!

  2. #2 yapuka:

    Père Noël Sarenza,
    Si je n’ai pas forcément été sage les 365 jours de cette année, force est de constater que mes pieds, eux, l’ont été.
    Ils n’ont rien dit, pas une plainte, pas une réclamation, pas même une bouderie lorsque je les ai enfermés, étriqués, dans mes escarpins hauts perchés des journées entières (shopping compris); lorsque je leur ai imposé le noir complet et la tiédeur moite des bottes fourrées de saison (donc obligatoires). Rien non plus lorsque, de dépit, je les abandonnais au vide intersidéral de mes vieilles Converses le week-end. Si je leur ai épargné mauvais cuir et coutures douloureuses, je reconnais les avoir sollicité quotidiennement, sans répit (hormis cet été où je les ai laissés jouer à la plage dans leur petit bikini Tong).
    Oui, cher Père Noël Sarenza, mes pieds, mes petits 37 doux et fidèles, ont été bien sages cette année. Et du bout d’un orteil timide, ils lorgnent déjà ces baskets Khan, et attendent, modestes et fiévreux, un peu de reconnaissance.
    Si tu ne le fais pas pour moi, Père Noël, fais le pour Eux. Je sais que Tu connais leur valeur. Et qu’ils sauront, altruistes en plus de bienheureux, faire profiter leurs petits petons (mes pieds ont 3 petits petons mâles qui adorent les baskets).

    Maman pied de famille petons.

  3. #3 Nallet:

    Père Noël Sarenza,

    (air de vive le vent)

    Vive Saren, vive Saren, vive Sarenza l’hiver,
    Qui grâce à toi, bien gentiment, propose des baskets du tonnerre!
    Oh! Vive Saren, vive Saren, vive Sarenza l’hiver,
    S’il te plait fais pas ton gland, et file moi en une paire!

    Dans le chnord mon aimé, et ses petits doigts de pieds,
    Sont partis loin de moi, dans le vent dans le froid.
    Il me faut ces Clae, à tout prix s’il te plait,
    Afin qu’il puisse rentrer, sans être tout estropié!!

    Gros bisous sur le nez à mon père Noël préféré,

    Ta petit Nallet

  4. #4 Monnier Quentin:

    Père noël sarenza,

    SA y est il est 21h et je me rends comme tous les soirs sur sarenza afin d’assouvir ma passion pour les chaussures et d’oublier mes partiels ratés de la journée. Je suis en effet le françois pignon de sarenza même si ce n’est pas facile tous les jours.

    Mais la, REN toi compte, tu m’offres la possibilité d’avoir les chaussures de mes rêves et je ne peux la refuser. Non seulement, tu es beau, grandet fort mais en plus tu as du goût pour les chaussures. Les sneakers, c’est la classe et tu dois le savoir quand tu te tournes et que tu regardes toutes les filles qui te suivent…

    Ce soir tu es donc la solution à tous mes problèmes grâce à ces chaussures qui me feront briller en soirée et sur les pistes de danse.. Car oui, je danse le MIA :).

    Alors petit papa noël, en m’offrant ces chaussures, non seulement, tu me ferais plaisir mais tu ferais également plaisir à l’un de mes amis que je pourrais gâté en économisant sur cette paire de chaussures. Je t’en supplie!! Ne me ZAppe pas dans ta liste de noël :-)! Tu serais le plus gentil et le plus beau des pères noël 😉 !!!

  5. #5 Sabine:

    Petit papa Noël, quand tu descendras du ciel, n’oublies pas les petits souliers de mon homme….penses à ses petits pieds qui souffrent puisqu’ils passent beaucoup, beaucoup, beaucoup de temps dans ses “vieilles” baskets.

    Mon cher papa Noël, je suis souvent seule car mon cher et tendre passe son temps sur la route, hélas, c’est la vie. Alors je pense souvent à lui et cette année j’ai envie que ce soit toi qui lui fasse plaisir.

    Oui c’est à toi, Père Noël, que je m’adresse, toi qui fait appraître des étoiles dans les yeux des petits comme des grands. Alors s’il te plaît, fais en sorte que les yeux de mon homme pétillent quand il ouvrira son cadeau en lui déposant les superbes et confortables baskets montantes Khan de Clae.

    Père Noël Sarenza, Noël sans toi est une fête sans lumière…et les pieds de mon homme sans chaussure sont comme un sapin sans épines, alors fais que la nuit de Noël soit belle et magique pour tous les petits et tous les grands….mais surtout n’oublies pas mon chéri 🙂

    Merci et bon courage pour la longue nuit de distribution qui t’attend.

    bisous doux

  6. #6 laurence dsm:

    « Doux père Noël Sarenza aux bottes de sept lieues…

    Voilà, je viens sur la pointe des pieds te demander cette paire de chaussures super résistante, souple, sport et jeune, cette paire de Clae Khan, pour mon chéri, auteur jeunesse qui fait les quatre cents coups, mais surtout les quatre cents pas avec les p’tits loups lecteurs et farceurs lors de ses ateliers d’écriture en école et lors de ses nombreux déplacements.

    Un auteur se doit d’être bien chaussé pour pouvoir semer des petits cailloux dans la forêt que les enfants retrouveront en sautant de joie, avant de semer leurs propres cailloux ! Et puis les chaussures de Clae Khan sont vertes, elles peuvent donc devenir invisibles, soit magiques, parmi les feuillages du bois…

    En espérant que tu puisses accéder à ma demande, je t’offre en attendant un gros bouquet de fougères aux frondes vert pomme givré sur tiges rouges, pour te souhaiter un très Joyeux Noël !

    Grosses bises de la part des p’tits loups,

    Laurence »

  7. #7 Pops:

    Père Noël Sarenza,

    Après une année riche en évènements, je commence déjà ma liste de bonnes résolutions pour la nouvelle année (tu sais, celles que l’on n’arrive jamais… à tenir! Enfin, si on essaye!)
    Et donc ma liste commence ainsi:
    – être raisonnablement raisonnable (c’est à dire se faire plaisir tout en évitant d’avoir le banquier toutes les semaines au téléphone) (celle là, je vais essayer de la respecter!)
    – ne pas prendre trop de kilos (je vais forcément en prendre pendant quelques mois, alors c’est une résolution pour 2013 (si la fin du monde n’a pas eu lieu!))
    – ne pas être trop en retard à mes rendez-vous (mes chaussures m’aident à respecter cette résolution!)
    – et voila celle qui va t’intéresser: faire admettre à mon Georges (cf “Paulette”, vous connaissez ce magazine? Carrément bien!) de ne pas être en retard non plus! Et là, Père Noël Sarenza, la balle est dans ton camp! Grâce à toi, janvier 2012 peut être le début d’une nouvelle ère avec un Jules toujours à l’heure! Eh oui, avec les baskets Khan de Clae, plus d’excuses et surtout, il aura toutes les cartes en main (aux pieds?!!) pour assurer!

    Allez, à toi de jouer!
    Bonne journée et à bientôt Père Noël Sarenza, je t’embrasse!

  8. #8 fanny:

    Cher Père Noel Sarenza,

    Je viens vers toi pour la toute première fois (toute toute première fois!)pour que tu puisse m’aider à exauser mon voeux le plus cher…Mon cher et tendre mari n’a d’yeux que pour ses vieilles bottines (pourries) et il commence à me faire vraiment honte…Pourrais tu lui offrir ces jolies Clae Khan pour qu’il soit enfin à la mode et que l’on puisse sortir en amoureux sans que je n’ai à me cacher? Je suis sure qu’il deviendra aussi canon que Benji 🙂 Merci d’avance Père Noel Sarenza et continues à nous faire rêver !

  9. #9 Rowdy:

    Père Noël SARENZA,
    S ’il te plait géant des neiges apporte moi ces baskets de privilège !
    A llez je t’en supplie, c’est n’est pas une hâblerie !
    (R imaillerie incertaine, qu’importe il faut que cela convienne !)
    E nvois les moi par la cheminé, je t’implore grand benêt !
    N e fais pas de zèle, qu’il soit réel ou intentionnel !
    Z izannie est ce que je sèmerai si tu ne m’apportes pas ces maudits souliers !
    A très vite cher homme généreusement enveloppé dont je ne remets pas en doute la bonté !

  10. #10 dark angel:

    Père Noël Sarenza,

    il y a quelques années, je t’ai demandé un homme. Tu m’en as envoyé un très bien. J’en suis vraiment satisfaite. Je profite néanmoins du fait qu’il soit encore sous garantie pour voir si tu pourrais éventuellement changer une pièce ou deux…comme ses chaussures par exemple. La coquetterie était en option, et j’ai pris un modèle qui n’en disposait pas.
    Comme il n’ira pas aux chaussures, j’espère que grâce à toi les chaussures viendront à lui et lui donneront envie de bichonner ses petons à l’avenir.

    Il faut au moins le Père Noël pour faire naître une telle vocation car malgré tous mes efforts, je n’ai pas encore trouvé le filon.

    Je te remercie d’avance de ton attention et c’est avec impatience que je t’attends à la maison!

    Bien à toi Père Noël!

  11. #11 Delphine:

    Père Noël Sarenza,

    Ce matin ma machine à laver est tombée en panne et j’ai épongé pendant une heure l’eau qui avait coulé,
    du coup je suis partie en retard prendre le metro.
    Comme je partais en retard j’ai courru.
    Comme j’ai courru je suis tombée (bah oui les talons sur le sol mouillé des galeries de métro…)
    Comme je suis tombée tout le monde s’est moqué de moi.
    J’ai essayé de m’ensortir avec un sourire mais je suis pas sûre que ça soit passé.
    Comme je suis tombée, comme j’ai épongé, je suis arrivée en retard au travail.
    Comme je suis arrivée en retard je me suis prise une remontrance.
    Bref, j’ai eu une belle journée pourrie.
    Ceci, père Noël Sarenza, est une “true story”…

    Je me dis que si tu es dur avec moi ces derniers temps, c’est pour que je passe un encore-plus-beau-Noël !!
    Allé ! j’ai confiance !!
    “Bisous” Père Noël !

  12. #12 melissa:

    Cher père noël Sarenza,

    je t’écris aujourd’hui pour plaider la cause de mon chéri. Il traine actuellement une horrible paire de chaussures, cette paire est délavée, déformée, semelle usée… bref un crime contre le monde de la chaussure. Je ne rêve que d’une chose, c’est de la jeter à la poubelle en faisant une danse de la joie, alors pitié père Noël, offre cette jolie paire de Clae à mon homme chéri!
    Merci d’avance Père Noël!

Je commente

*

Saisir votre commentaire :