Sarenza.com le blog » Femmes de talons !

Femmes de talons !


Du talent au talon, il n’y a qu’un pas…

Et surtout dans votre boîte à chaussures préférée qui en dépit de ses efforts pour atteindre la parité ne comporte que 32%… d’hommes ! (« Hey ! What did you expect ? » )

Alors pour la journée de la femme, l’équipe se fait un plaisir de vous présenter les mini-portraits de deux de ses working-girls : Éléonore et Olga, des femmes trop shoe et au talent pointu qui ne se laissent pas marcher sur les pieds !

*** ÉLÉONORE ***

Directrice du pôle International / maman perchée !

–          “Quand j'ai mis les pieds chez Sarenza pour la première fois”… c'était en juillet 2011… En compensées !

–          “Ce qui me plait le plus dans mon poste” : les différences de goûts et de culture mode entre les pays d'Europe avec lesquels je travaille. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, on est loin de la “modialisation”, et c'est tant mieux !

–         “Une entreprise composée d’une majorité de femmes”, c’est efficace ! Sérieusement, je trouve que nous fonctionnons bien, même si, je l’avoue, j’aime bien avoir quelques hommes dans l’équipe (pour faire le café) !

–          “C’est « mieux » d’être une femme”… parce qu'au fond on nous pardonnera toujours plus qu'aux homme de pleurnicher devant la télé !

–          “Si j'étais wonder-woman, je chausserais”… les Alvery de Pour La Victoire  : des « statement shoes » qui disent « That’s who I am», pour me la jouer Victoria Beckham à un vernissage en robe droite sexy.

–         “Et mon super-pouvoir serait”… de parler couramment l’Italien, le Polonais, le Suédois… ou bien même toutes les langues du monde !

–          “L’égalité hommes-femmes, c'est aussi”… que mes fils crient « papa » quand ils font un cauchemar la nuit

(mais là, je rêve…) !

*** OLGA ***

Gestionnaire Administration des Ventes / Coquette trop shoe !

 

–          “Quand j'ai mis les pieds chez Sarenza pour la première fois”, c'était en 2007 pour un entretien Intérim :  je chaussais une paire de chaussures pas terrible achetée au marché. Mon interlocutrice a jeté un coup d'oeil sous la table pour voir ce que je portais et j'ai vite croisé mes pieds derrière la chaise… Ce qui ne l'a pas empêchée de les repérer et (mais ?) de m'embaucher !

–         “Ce qui me plait le plus dans mon poste” : parler chaussures avec les clients et donner mon avis sur un modèle quand ils me le demandent… et surtout qu'ils raccrochent contents !

–         “Une entreprise composée d’une majorité de femmes”… dans le cas de Sarenza, ça me paraît presque logique : les femmes assument avec second-degré leur passion pour les chaussures, ça créé des liens (rires), et au bout du compte, les salariées et les clientes se ressemblent !

–          “C’est « mieux » d’être une femme”… rien que parce que nous avons plus matière à nous amuser avec notre look !

–          “Si j'étais wonder-woman, je chausserais” les Helena de GUESS (pour ma soirée chic du 31 mars prochain, ça marche aussi ; )

 –          “Et mon super-pouvoir serait”… de me procurer toutes les chaussures qui me plaisent sur le site !

–          “L’égalité hommes-femmes, c'est aussi”… Un homme à la cuisine qui s’occupe des enfants (et moi allongée sur le canapé devant un documentaire sociologique sur les « Desperate Housewives » 😉

ET VOUS, VOUS AVEZ LE SHOE POWER EN CETTE JOURNÉE DE LA FEMME ?

Si oui, dites-le nous en commentaire de cet article !

zp8497586rq
Tags: chaussures, chaussures femme, journée de la femme

Ils ont commenté

  1. #1 cha':

    Ouii j’ai le shoe power ! super c’est interview 😉