Sarenza.com le blog » Minna Parikka, pin-up très shoe

Minna Parikka, pin-up très shoe


Crédit photo: Minna Parikka

Derrière le nom d’héroïne de roman Minna Parikka se cache une pétillante créatrice Finlandaise, dont la marque éponyme colle à son image de pin-up rétro. Déclinées dans une gamme de couleurs acidulées, ses gourmandises vintage conjuguent détails girly et clins d’œil à l’humour typiquement féminin. Citant volontiers le peintre Dali et la couturière Elsa Schiaparelli parmi ses références, les petits bijoux de pieds Minna Parikka mêlent surréalisme, poésie à un glamour intemporel souvent inspirés par la lingerie féminine. Réveillez votre féminité avec les malicieuses chaussures Minna Parikka !

La créatrice

Crédit photo: Minna Parikka.

Précoce et ambitieuse, la jeune finlandaise native d’Helsinki commence très tôt ses rêves de mode puisqu’elle confectionne ses premières paires de chaussures dès l’âge de 15 ans. A 19 ans tapants, la jeune fille part faire ses classes en Angleterre pour y étudier de plus près la confection de chaussures haut-de-gamme. Elle développe sa sensibilité pour le travail du cuir en complétant  son apprentissage par la réalisation de sacs et de gants (grâce auxquels elle remporte son premier prix en 2002). De retour dans son berceau nordique, elle lance une marque à son nom réunissant ses divers talents maroquiniers. Le succès est immédiat.

L’univers

Crédit photo: Minna Parikka

Féminin et poudré, l’univers de la créatrice Minna Parikka semble s’inspirer d’une Alice égarée entre les jardins de la dame de Cœur et le boudoir de Betty Boop. Ses chaussures s’enroulent à nos chevilles et éclosent à nos pieds comme les fleurs d’un jardin extraordinaire, se décorent de détails à l’iconographie féminine, des cœurs qui ornent les lacets de chaussures aux imprimés pop de bouches rouges lipstick en guise de fermoir, clin d’œil aux pin-ups rétro des années 50 : une Charlotte Olympia venue du froid !

Les chaussures

Souvent juchées sur de hauts talons (mais tout aussi chics lorsqu’elles se mettent au plat !), les chaussures Minna Parikka mettent un point d’honneur à privilégier avant tout le confort des pieds coquets ! Autre lubie de la créatrice nordique ? Le travail de cuirs exotiques comme l’autruche, ou l’impression croco !

Les escarpins haut-perchés Melt réalisés pour la marque Tatty devine. 335 euros sur sarenza.com

Les escarpins haut-perchés Melt réalisés pour la marque Tatty devine. 335 euros sur sarenza.com

 

Craquerez vous pour le croco bubble-gum des babies Jacqueline? 330 euros sur Sarenza.com

 

... ou pour la bucolique pochette en cuir d'autruche Pompon Clutch, 330 euros sur Sarenza.com

... ou pour la bucolique pochette en cuir d'autruche Pompon Clutch, 330 euros sur Sarenza.com?

Les fans

 

Crédit photo: Minna Parikka

A l’image de ses créations hautes en couleurs, les ambassadrices de la marque, loin des it-girls interchangeables, portent les couleurs d’une mode forte en personnalité à l’instar de la chanteuse Beth Ditto, de l’effeuilleuse star Dita Von Teese ou la chanteuse burlesque Paloma Faith, qui brandissent leur excentricité glam pour la mettre au service d’une féminité conquérante !

Détail qui ne trompe pas, c’est à Minna Parikka qu’on a demandé de réaliser la double récompense en platine de la borderline Lady Gaga : deux stilettos massifs, qui ont  achevé de conquérir la plus freaky des shoe-addict !

Crédit photo: Minna Parikka

Tags: créateurs, Minna Parikka, nouvelles marques chaussures

Ils ont commenté

  1. #1 phytothérapie:

    merci pour l’article !

Je commente

*

Saisir votre commentaire :