Sarenza.com le blog » Concours Dr. Martens /// First Love

En ce moment...

***** Tout le monde se souvient de sa première paire de Dr.Martens *****

Que l’on ne jure que par la contre-culture des 60′s, le punk des 80′s, le grunge des 90′s, l’emo 2.0 ou le dandysme-rock du millénaire nouveau… On a tous (eu) sa paire de bottines cultes et le sentiment de rébellion qui va avec.

En bonne presque-trentenaire élevée dansles années 90, je suis de celles qui les ont portées avec un jean Levi’s 501 et un bombers Schott : uniforme du collège dans lequel j’entrais en 6ème avec quelque appréhension. Mes idoles venaient de séries tv mainstream (Claire Danes dans Angela 15 ans à qui j’enviais le pelage cuivre, Jodie dans Hartley Coeurs à Vif sur qui je copiais le trait de khôl), mon amour impossible s’appelait Kurt, et comme j’avais tout de même un certain sens du réalisme je reportais tous mes espoirs sur celui que mes copines de l’époque appelaient “B” (ne jamais mettre le prénom entier dans les petits mots de trousses et d’agenda, c’est plus prudent) et qui, lui, en avait des coquées (la classe).

Dans mes rêves, notre histoire ressemblait pas mal à ça…

FIRST LOVE – Dr. Martens, first and forever

…Même si dans la réalité elle se résumait plutôt à un vélo-interro-dodo qui n’avait d’excitant que l’espoir porté par le compte à rebours vers la majorité. Le temps passant j’oubliai B., me consola de Kurt, me lassa d’Hartley mais garda toujours ma vieille paire de Docs.

*****

C’est donc avec une certaine nostalgie que je vous propose un petit concours :

Racontez-nous – à votre tour – vos premières “Docs” en commentaire de cet article…. en prenant bien soin d’y ajouter le lien de la fiche-produit de votre modèle de Dr. Martens préféré parmi la nouvelle collection Dr. Martens disponible chez Sarenza

La meilleure histoire remportera les chaussures désirées.

Vous avez jusqu’au mardi 22 mai à minuit pour participer.

Besoin d’inspiration ? Jetez un oeil à l’article d’Anabelle On a tous en nous quelque chose de Dr.Martens, qui avait récolté il y a quelques mois les souvenirs “Dr. Martens” de l’équipe Sarenza ; )

Bonne chance ; )

Emma

Tags: boots, Concours, dr. martens

Ils ont commenté

  1. #1 delcroix:

    bonjour pour moi les doc marteen est la chaussure par exellence on est trop bien dedans et sont tres belles
    mes 1ere doc etaient des basse avec la coque ds les annees 80
    pour faire ressortir la coque je me souviens que je les pliai sous mon meuble ! ce rituel a dure des annees!toujours aussi accro jai acheter une paire de montante elles sont de couleur peackoch trop belle jles kiffe!

  2. #2 legat:

    Oupss ça fait 27 ans…j’avais 16 ans, j’étais punk et j’ai acheter ma première paire de doc (dr martens) à la galerie agora qui était la galerie des punks sur bruxelles à l’époque ;) qu’est ce que j’étais fière de mes doc….ça ne me rajeuni pas ;(…voila et depuis j’en ai eu des dizaines et meme des bottes compensées de la marque ;)

  3. #3 renard:

    Ma première paire de Martens remonte au jours de mes 15 ans ( fan de THE CURE) !!!
    J’aime toujours autant ces chaussures on peut dire que je suis une fan !!^^ même avec mes bientôt 40 ans .
    Bonne journée
    Sandrine

  4. #4 Marine Beyne:

    Ma première paire je l’ai eu pour mes 12/13 ans elle étaient bleu nuit! Ma mère en avait des noires choquées mon frère de belles marrons en croûte de cuir…
    En tout cas mes docs je les ai trainé! Inusables ces chaussures! Je crois même qu elles doivent être au fond d un placard!

  5. #5 Mlle Be:

    Bonjour !
    Quand je pense à mes premières Docs, ça me ramène en 2nde, il y a maintenant 12 ans !! ça passe vite…
    A l’époque je ne me sentais pas particulièrement bien dans ma peau, j’étais plutôt jeans/sweat/docs/Nirvana, et je ne préférais franchement pas savoir ce que les autres pouvaient penser de moi !
    Pour l’anecdote, j’avais même le stylo plume Dr Martens :-)
    Et un jour, il s’est passé un truc tout bête, la personne que tout le monde appréciait, “le cool du lycée” qu’on retrouve dans chaque école, m’a complimenté sur mes chaussures et m’a dit qu’il aurait aimé avoir le même stylo !! Il a dû se passer un truc parce que ce jour là j’ai réalisé que je devais arrêter de me prendre la tête et je me suis sentie beaucoup mieux ! J’en profite donc pour remercier ce cher Docteur Martens !
    J’ai usé quelques paires, noires, marrons, mates, brillantes… J’en ai encore une dans mon placard et quand je les mets je me sens toujours “bien dans mes pompes”, 12 ans plus tard, elles sont devenues un vrai accessoire de mode :-)
    Et pour continuer dans la nostalgie, je vais pencher pour le classique http://www.sarenza.com/dr–martens-pascal-s504056-p0000044001#req=74190

    Merci beaucoup pour cette séquence émotion, et bien sûr pour le concours !
    Mlle Be

  6. #6 fougère:

    ma premiere paire de dr martens je les est eu pour le noel de mes 14 ans en 96 je me rappel que ça couter a l’époque 500francs et que ma mere et ma tante c’était cotiser pour me les offrir a l’époque j’adorer les porter avec une superbe salopettes tres large et jaune!!!!!ah que de souvenir ct la belle époque!!!!

  7. #7 Louise:

    Bonjour et merci pour ce concours =)
    Alors moi mes première doc je les ai achetées ma première année de fac avec l’argent que j’avais eu pour les 18 ans!
    Je les met toujours d’ailleurs!
    Elles sont confortables et assurent un look cool et décontracté…
    Bref j’adore <3

    http://www.sarenza.com/dr–martens-pascal-s504056-p0000044001#req=82920&variant=579494

    Voilà voilà
    Bonne Journée!!!

  8. #8 Lise:

    Ah, ma première paire…. Des noires vernies, sublimes. Etudiante, je n’ai pas les moyens de les payer au prix fort. Après des mois de recherches infructueuses, je les vois enfin sur un site d’achat/vente entre particuliers, presque neuves, taille 37, à moitié prix. Je n’hésite pas une seule seconde et les commande. Elles se trouvent dans un petit village à une trentaine de km de chez moi. Pas question d’attendre un jour de +, je vais les chercher ce soir. J’ai mon permis depuis à peine une semaine, je ne connais pas la route et en plus, il y a de l’orage. Je prends un ami avec moi et on part à l’aventure. Jamais je n’oublierais cette escapade. Il pleuvait des cordes, je ne voyais pratiquement rien et les gens du coin, connaissant la route, roulaient très vite. Après 1h30 de route là où il aurait fallu 45 minutes normalement, j’accède enfin à MA paire de Doc Martens. Bon, ok, on s’est perdu au retour et j’ai dû faire 20km sur l’autoroute vers l’opposé de ma destination, remplie de camions et avec de nombreux accidents et on a cru qu’on allait mourir plusieurs fois. Par chance, on est arrivés en vie et je ne me sépare plus de mes doc.

    http://www.sarenza.com/dr–martens-1460-w-s765032-p0000018268 Union Jack taille 37

  9. #9 Laetitia:

    Aaahhhh la la….. mes premières Docs !!! J’avais une vingtaine d’années… c’était donc il y a 13 ans !!! J’en rêvais depuis le lycée !!! C’est mon chéri qui me les a offertes, le modèle noir verni. J’ai sauté au plafond comme une gamine ! 13 ans après, les docs sont toujours là !!! Elles sont un peu moins vernies, certes, mais toujours là, et en super état !! Entre temps, mon chéri est devenu mon mari et le papa de mes 2 enfants…. elles en ont vu mes docs !!!!
    Et depuis quelques temps, je lorgne sur le modèle rouge : http://www.sarenza.com/dr–martens-1460-w-s765025-p0000018268…. un jour peut-être ^^

  10. #10 Frédérique:

    à 16 ans mon frère adoré m’emmène de province à Paris m’offrir ma première paire de doc montante coquée bordeaux…je les mettrai durant plus d’une décennie… mes pieds les ont adorées!!!
    http://www.sarenza.com/dr–martens-carey-s775060-p0000044007

  11. #11 Saint-Germain:

    J’étais en vacances en Hollande. Je suis entré dans une boutique dans le style plutôt gothique et burlesque, simplement par curiosité. Et c’est là que j’ai été tout de suite attirée par une paire de docs au fond sur une étagère. C’était la seule paire, elle étaient rose fuchsia avec des effets argentés. J’avais toujours rêvé d’avoir des Docs Martens, mais mon budget m’avait toujours freiné… Mais ce jour-là j’avais eu un vrai coup de foudre, et c’était comme si cette paire en 38 m’attendait, car c’était la bonne taille. Je n’ai pas hésité… Ca fait 10 ans maintenant, et je les ai toujours !!!
    Lisa
    http://www.sarenza.com/dr–martens-page-w-s767709-p0000033958

  12. #12 Chloe:

    J’ai eu ma première paire de DMs à l’âge de 6 ans : une paire fleurie à souhait de toutes les couleurs, aujourd’hui réédité pour l’adulte (arghhhh) . Depuis, je chine partout et reste aux news des Dr. Martens à fleurs. Je dois en avoir au moins 5 paires différentes rien que des fleuries, sans compter mes 2 paires de talons, ma paire de bottes marron et toutes les autres…
    Du coup, pour cet été, ma préférée sur Sarenza ? Les Castel Victorian Flowers Grey http://www.sarenza.com/dr–martens-castel-s778992-p0000048988
    que j’ai déjà en 1461… ;)
    Merci Soc et merci Sarenza !

  13. #13 Gwenn BL:

    Ralala mes premières doc…
    Je suis née en 1984, je les avais à mes pieds au collège. Le collège, les 4 années les plus dures de ma vie, une remise en question journalière lol
    J’étais habillée comme toutes les filles présentes dans l’enceinte de ce bâtiment: les Dr Martens noires avec les lacets jaunes fluo, le pantalon Lee cooper, les tee shirts petit bateau (que j’ai toujours d’ailleurs !) et le manteau Billabong.
    Je passais mon temps à envoyer des messages avec mon tatoo, j’écoutais Oasis et Blur avec mon walkmann et je rembobinais la cassette avec mon stylo gris.
    Je regardais Hartley coeur à vif, Dawson, Beverly Hills, Sauver par le gong,Buffy contre les vampires et j’en passe !
    Je mangeais des soucoupes volantes à la récré et des malabars ce qui n’enchantait pas mon dentiste, ben voui je sautais souvent les baques de mon appareil dentaire… J’étais amoureuse du beau gosse du collègue mais lui préfèrait Emilie qui elle avait des seins.
    Pleins de bons souvenirs tout de même, malgré beaucoup de déceptions, crises à la maison (j’en ai claqué des portes et voulu changer de parents !) mais aussi fous rire dans les toilettes à fumer ou me mettre de l’eau oxygénée dans les cheveux !
    Merci pour ce concours, j’avais oublié tout ça…
    Si je gagne je choisis celle là qui ressemble beaucoup à mes premières et toujours aussi belles: http://www.sarenza.com/dr–martens-1460-w-s778994-p0000018268
    Bonne journée !

  14. #14 E.:

    Mes 1ères et seules à ce jour Doc Martens je l’ai eu à Noel quand j’étais au collège. J’avais des copines qui en avait des mauves ou des écossaises, moi j’avais fait plus classique elles étaient rouges bordeaux :) Elles existent toujours :)

    J’ai longuement hésité sur la paire que je voudrais maintenant et au bout du compte je pense que ce seraient celles-ci :
    http://www.sarenza.com/dr–martens-1460-w-s765025-p0000018268#req=47884&variant=334548

  15. #15 Fortin Ludivine:

    Années 1990, je suis dans ma première décennie. Je vis dans un tout petit village où il y a très peu d’enfants de mon âge. Résultat, j’essaye de m’incruster auprès de la bande de mon frère aîné qui sont bien plus âgés que moi. Parmi eux, Damien. Je tombe littéralement amoureuse (si on peut parler d’amour !) de ce casse-cou brun aux yeux bleus, qui n’a pas froid à ces derniers et qui a un sourire d’ange malgré son tempérament de “bad boy”. Je suis cette petite bande partout, ou plutôt, je suis Damien. Mon jeune âge m’amène à penser que c’est lui mon prince charmant (hey, c’est que je suis encore dans ma période Disney moi !) et tout me plaît chez lui. Son allure, son style, et surtout… ses Doc noires coquées ! Ses chaussures, je les aime, je veux les mêmes, pour faire comme Damien ! Pour faire simple, je demande les mêmes à ma maman, qui me dit qu’il n’y en a pas à ma taille. Je suis déçue. Puis, les parents de Damien déménagent, il les suit bien entendu, je ne le revois plus.
    Puis mes années primaire et collège se passent. A mon arrivée au lycée, j’ai 15 ans, je me sens grande, j’essaye de me cultiver un look gothique totalement faux et risible, mais j’y crois. Ce lycée est situé en ville, près de plein de magasins. Lors de mes passages devant ces vitrines je vois des Doc montantes noires mi-mollets ! Tout de suite, je repense à Damien et je pense à mon look gothique. Ça tombe bien c’est mon anniversaire dans quelques jours, le message est passé, comme prévu, mes parents m’achètent ma paire de Doc en taille 38. Je me sens cool, admirée, on me complimente même sur mes chaussures. Y’a un problème, elles me font un mal de chien et je ne peux pas les mettre plus d’une heure. Je suis carrément déçue, si bien que je ne les remets plus de toute ma scolarité. Je suis dégoûtée. Comme Damien arrivait à les porter ?
    Fin 2010, j’ai laissé tomber le look gothique depuis longtemps et j’évite qu’on m’en parle, j’ai un peu honte de cette période, même si, quand on en reparle avec mes copines, ça nous fait rire. J’ai maintenant opté pour un look classique avec quelques touches de rock. L’idée me revient : hey les Doc, c’est pas l’accessoire rock ultime ?! J’oublie la douleur et ma déception de ma première paire, je file sur Sarenza.com et m’achète des Doc grises en taille 38. J’attends avec impatience leur arrivée. Quand elles sont là, je découvre un magnifique gris avec des reflets bronze, j’adore totalement ! Je les essaye, je les porte, je ne les quitte plus. Elles ne me font pas souffrir. Elles sont mes copines en tout temps : été comme hiver, jean comme jupe, rock comme classique. C’est simple, elles vont avec tout, mais surtout avec moi.
    Ça fait bientôt deux ans que je les ai et que je les aime, que j’en prends soin, que je les chéris. Elles vont bientôt être rejointes par des petites sœurs : les Pascal Off white : http://www.sarenza.com/dr–martens-pascal-s504056-p0000044001#req=82918 !
    Toujours est-il que pour moi, les Doc, ce ne sont pas de simples chaussures qui reflètent un mouvement ou des années, elles sont intemporelles, personnelles et surtout, ce sont mes chouchoutes dans ma garde-robe ! Et elles ont aussi été les chouchoutes de mes exs qui aimaient l’association jupe fleurie + Doc.

    Damien ? Il est marié, a des enfants et je ne le vois plus. Tant mieux, je l’ai totalement oublié. Par contre, ce que je n’oublierai jamais, ce sont ses chaussures et l’influence qu’il m’a donnée. Alors, si tu me lis, merci Damien !

  16. #16 vaucher:

    Un coup de foudre pour une paire de doc montantes vertes en cuir. une pure beauté…ma première paie de mon job d été mais que du bonheur. je les ai encore ma fille veut les porter vais je céder??? pas sûr mais pour l amour de ma fille je vais y réfléchir. cet amour maternel n a pas de prix comme mon coup de coeur doc martens!

  17. #17 Rabaux:

    J’avais environ 7ans je devais être en CE2, je me souviens qu’avec mon père on passait notre temps à écouter les Rolling stones, ACDC, Neil Young et j’en passe. Mon père c’est mon héros et il portait des Doc noires, vieillies et un vieux blouson en cuir. Un jour j’y ai eu le droit, moi petite fille de rockeur j’ai eu des doc rouges ! les gens nous regardaient dans la rue, je n’ai jamais été aussi fière. 15 ans plus tard, dans une friperie j’ai racheté des Doc et un blouson de cuir (j’écoute toujours les Rolling Stones)pour faire comme papa. Aujourd’hui chaque jour ou je les porte j’ai l’impression d’être la reine du monde. La digne fille de mon père.

  18. #18 Rabaux:

    Oublie de la fiche produit : http://www.sarenza.com/dr–martens-1460-w-s62439-p0000018268

  19. #19 karine:

    C’était en 1994.
    Epoque Curt Cobain, j’avais 19 ans.
    Je suis allée passer mon diplôme d’infirmière, j’avais acheté mes doc’s la veille (les marrons). Le matin juste avant de passer le diplôme, j’ai entendu “lithium” sur la radio. Je me suis dit que c’était un heureux présage…
    J’ai eu mon Diplôme et mes doc’s ont survécu jusque 2002; ensuite je suis passée au Kickers!

  20. #20 Supercrab:

    C’était il y a 8 ans, et je dois dire que c’est plutôt elles qui m’ont choisi… C’était la dernière paire a ma taille du magasin malgres le grand choix qu’il y avait (et seul qui vendait des doc dans ma ville ou j’habitais avant) ou j’avais lhabitude d’y aller… Je voulais quelque chose de flashy qui sorte de l’ordinaire… Mais ce sont les indémodable et simple doc martens noir que j’ai finalement prit. Elles donnent vraiment un style grungy comme je les aime. Je suis une newbie dans le domaine car depuis je n’ai eu que deux paires, mais je les ADORE tout simplement. Elles se portent avec tout, et c’est je pense pour cela que tout le monde les aime et les adopte.

  21. #21 Supercrab:

    Désolé pour le double post.
    Fiche produit→http://www.sarenza.com/dr–martens-page-w-s767709-p0000033958

  22. #22 Pressilia:

    Ma 1ère paire de DR Martens, que j’ai toujours, et oui je ne peux me résoudre à la donner, remonte à une dizaine d’années. J’avais 15ans et avec ma meilleure amie, nous faisions tous pareils (chaussures, coiffures, bijoux, vêtements, etc.), nous avons décidé de nous acheter une paire de Doc comme nous les appelions, mais au vu le prix, il allait falloir bosser dure pou réunir une telle somme. Nous avons donc décidé de travailler. Mais à 15ans pas question de trouver un job étudiant…Donc nous avons aidé pour quelques euros les dames âgées de notre quartier à faire leur course et leur ménage afin de réunir la somme nécessaire à l’achat de ces chaussures. Nous avons aujourd’hui 25 ans et cet expérience professionnelle d’aide aux personnes âgées nous ont dans un sens guidées dans nos choix professionnels actuels puisque pour ma part j’ai choisi de travailler dans un domaine de l’aide aux personnes âgées en tant que psychologue.
    Nous possédons encore chacune notre paire de chaussure sur laquelle figure sur la semelle la signature de l’autre.

  23. #23 Caroline:

    Mes premières Doc, c’était pour ma rentrée au CP, lorsque j’avais 6ans. C’est drôle, parce qu’aujourd’hui j’ai presque 25 ans et je m’en rappelle comme si c’était hier… Mes parents avaient décidé de nous acheter la même paire à ma petite soeur et moi.
    Et nous voilà toutes les deux, le jour de la rentrée, avec nos doc marten’s ( c’était le modèle version basse, en noir). Je nous vois encore, assises sagement sur un banc dans la cour, exposant fièrement nos nouvelles chaussures :)
    Par la suite, je n’ai jamais cessé d’en porter (surtout à l’adolescence) et mes préférées sont celles que j’ai rapporté de Londres, violettes avec des grosses fleurs.

    Aujourd’hui, j’aime tout particulièrement ce modèle http://www.sarenza.com/dr–martens-1460-w-s753551-p0000018268

    merci pour ce concours!

  24. #24 Sabine:

    Oh la la, je me souviens très bien, mes premières doc, je les ai eu en 6ème (à l’époque de Hélène et les garçons et aussi les années collèges !!!!)….m’enfin plutôt vers la fin de l’année parce que ma mère en avait tellement marre que je la bassine avec “j’voudrais une paire de doc comme ma copine Céline”, qu’elle a fini par craquer.
    Du coup, j’ai eu les basics, toute noires, très simples mais tellement confortables.
    Aujourd’hui j’ai 33 ans, j’en ai offerte une à mon chéri pour son anniversaire et maintenant je le jalouse car je n’ai plus les miennes……

    http://www.sarenza.com/dr–martens-page-w-s767709-p0000033958

    Que de souvenirs lointains…..ça fait du bien un peu de nostalgie …..merciiiii !!!!

  25. #25 cop:

    Mes premières docs, je l’ai eues à 12 ans, en 5ème. Myriam et moi, on écoutait pas tellement Kurt Cobain, mais plutôt les Sex Pistols, les Clash, les Béruriers Noirs ou Renaud. On se faisait un culte de chaque petite trouvaille liée au punk, un jour on s’offrait une épingle à nourrice, le lendemain on avait les cheveux verts, un autre jou on faisait le tour des magasins de cosmétiques pour trouver du vernis noir au grand dam de nos mères qui nous voyaient accoutrées de toutes les manières inimaginables sans jamais ressembler à des filles modèles, plutôt deux sales gamines prêtes à faire les 400 coups. Un matin Myriam est arrivée avec des docs maten’s basses et coquées, qui rendra célèbre la silhouette d’Amélie Poulain des années plus tard. J’ai dû passé une semaine à tanner ma mère pour avoir les mêmes. On était les reines du collège avec ces chaussures extraordinaires là, nos bombers et nos tresses indiennes dans les cheveux. Myriam est partie l’année suivante, et j’ai commencé une nouvelle année avec les célèbres 1460… Cette année c’est des Pascal marron, mais j’ai trouvé une paire de 1460 marquée “Made In England” dans une brocante à laquelle je n’ai pas pû résister, et qui me rappelle de bons souvenirs… D’il y a 20 ans… en écoutant les Clash
    http://www.sarenza.com/dr–martens-1461-w-s3053-p0000047183#req=82911&variant=579440

  26. #26 loveisall:

    haaaaaaaaa ma première paire de doc…
    fichtre ça remonte…à mes 13ou 14 ans je crois.
    Premier voyage en angleterre,inoubliable! ET c’était à LIVERPOOL!! Berceau des Beatles,la ville la plus rock du monde!
    Que de souvenirs…de rencontres…des images plein la tête,même 20ans après.
    Et ces petits anglais si charmants haha
    Oui,donc,mes premières doc,des noirs vernis,achetés presque rien dans un entrepôt là bas…tout en brique,plein de boutiques et friperies incroyables.Bcp de monde,et des tatoueurs absolument partout,même dans les couloirs. Le rêve .
    rhaaaaaaaaaaa mais pourquoi n’y suis-je jamais retournée???
    hen pourquoi?

  27. #27 colombeh:

    ma première paire de doc, je l’ai attendu longtemps. Il a fallu que je négocie avec ma mère! j’étais au lycée. Elle était en cuir marron foncé.
    http://www.sarenza.com/dr–martens-1460-m-s942-p0000018261
    C’était encore un peu subversif à l’époque, un prof m’avait dit “vous êtes une originale”
    Ensuite je ne l’ai plus quittée, même en été! jusqu’à ce qu’elle soit totalement usée…

  28. #28 vaucher:

    j’avais oublié le lien pour “the doc martens”
    si je gagne c’est pour mon homme lui faire connaître la sensation, le bien être et le pur bonheur de porter des dr martens !!!
    alors oui par amour je laisserai mes chaussures à ma fille, celles de mes années collège et à mon homme le cadeau du site !! et bien oui je me vois déjà gagnante… faut être optimiste dans la vie non ?? c’est l’effet dr martens! na…
    http://www.sarenza.com/dr–martens-1460-m-s942-p0000018261#req=30412&variant=210756

  29. #29 Eirelav:

    Quand je suis rentrée au collège, j’étais une jolie princesse chaussée de mocassins Kickers qui mangeait des BNs en regardant le Club Dorothée…
    Quelques semaines plus tard j’avais l’impression que le monde s’était ouvert à moi… et les Airwair à 8 œillets sont devenus comme un symbole religieux, la marque d’accession dans le monde des gens ‘qui comptent’ !

    Il fallait en être chaussé pour à minima exister, pour pouvoir partager avec la bande un positionnement contestataire inspiré de la scène punk londonienne.

    Symbole de reconnaissance, elles devaient impérativement être portées par les garçons avec qui nous pourrions sortir, puisque les Clash, the Cure, Billy Idol et toutes nos idoles avaient les leurs. On aurait même pu tomber amoureuses d’abord de leurs chaussures. D’ailleurs, ‘comment étaient ses Docs ?’ était une question clef dans les années 90 !

    Ma première paire a fait l’objet d’interminables négociations et supplications auprès de ma mère qui ne comprenait pas cette envie compulsive de porter des chaussures orthopédiques quand je n’en avais pas besoin. Je me souviens encore de la petite boutique dans laquelle nous sommes allés les acheter pour l’anniversaire de mes 13 ans. Elles étaient noires, le modèle classique, et j’ai encore la nostalgie de ce moment où je les ai lacées pour la toute première fois…
    Cette semelle épaisse qui donne l’impression de marcher sur un coussin d’air, cette forme si parfaitement arrondie vue d’en haut, ces gros points jaunes, la languette à l’arrière reconnaissable entre mille… c’était un avant-gout de paradis !

    Cette histoire d’amour ne s’est jamais démentie. Plus tard je les ai portées vernies, puis rouges et jaunes, une à chaque pied bien entendu, pour bien marquer mon originalité. J’ai déchiré mes jeans, je leur ai assorti chemises de bucheron, Perfecto et maquillage outrancier. Que ces années passées sont chères à mon cœur…

    Aujourd’hui, à presque 40 ans, je les porte encore avec émotion mais de manière plus sexy, parce que soyons clairs, qu’est ce qui met plus des jambes en valeur avec un short ou une mini jupe que nos Doc Martens adorées ?

    Si je devais n’en choisir qu’une, j’en serais incapable
    Les liberty, si printanières ? http://www.sarenza.com/dr–martens-1460-liberty-w-s778985-p0000033959
    Les Union Jack, qui rappellent les origines ? http://www.sarenza.com/dr–martens-1460-w-s765032-p0000018268
    Les Blueberry, pour pétiller et voir la vie en couleurs ? http://www.sarenza.com/dr–martens-pascal-s778990-p0000044001
    Ou alors les Tan unrestricted à piquer aux garçons ? http://www.sarenza.com/dr–martens-1460-m-s775149-p0000018261
    Non vraiment c’est trop dur, c’est à devenir folle !

  30. #30 Stéphanie:

    Première paire de Doc = paire de chaussure préférée au monde… Je les ai eues en seconde (1993), je les ai portées tout le lycée, je les ai bichonnées comme jamais aucune autre paire, elles étaient jaune-moutarde, en cuir vieilli, hyper belles évidemment… Un temps, on échangeait juste une chaussure avec ma meilleure amie, une doc moutarde à un pied, une doc noire à l’autre. Ca nous rendait heureuse ! Et les petites robes de l’été avec les docs au pied, ça reste une sorte de féminité qui me parle beaucoup… On se sentait jolies, on était à l’aise, on était nous-mêmes… (Que c’est chouette de raconter tout ça !)
    Merci pour ce joli concours !Aujourd’hui je me verrais bien avec celles-ci http://www.sarenza.com/dr–martens-castel-s778992-p0000048988

  31. #31 laetitia:

    bonjourrrr !

    mon histoire d’amour avec ce bon vieux docteur remonte à l’année de mes 12ans, j’en ai 37 aujourd’hui ! pendant un an, j ai fait des pieds et des mains auprès de ma maman pour en avoir une paire…sans succès ! on avait pas les moyens ! l’ete de mes 13 ans, ma mere, n’en pouvant plus(!), se renseigne à droite à gauche et me trouve un job d’ete en me disant “travaille ma fille et tu pourras te les acheter!” alors voilà, pendant 1.5 mois j ai calibrer des pêches! premiers pas dans le monde du travail et premier flirt avec le docteur à la rentrée scolaire ! qu’est ce que j etais fiere ! je revais de peches toutes les nuits, mais avec mes docs aux pieds ! depuis, le flirt s’est transformer en veritable amour…même s’il m’arrive d’être infidèle ! ;) :)
    en ce moment, mes préférées :
    http://www.sarenza.com/dr–martens-2b24z-s753551-p0000008748
    bizzz a toutes et tous…

  32. #32 Rachel Martin:

    Mes premières Doc m’ont coûté quelques heures de babysitting avec des “babies” pas forcément décidés à “sitter” mais ça valait vraiment le coup : personne encore n’avait le modèle orange à fleurs jaunes que j’avais déniché alors laissez-moi vous dire que j’avais de quoi me la péter grave ! (on disait comme ça dans les années 90 !)
    First Love, First Doc Martens, ça “cool” de source pour moi : l’Amour de ma Vie (alias Mister G.) portait les classiques 8 trous noires quand j’ai craqué pour lui et 13 ans plus tard, la passion est intacte…et pour lui, et pour lesdites chaussures (qui ont été rejointes par de nombreuses consoeurs depuis, au gré des saisons et de nos humeurs !).
    Celle qui me fait de l’oeil en ce moment, c’est celle-là : http://www.sarenza.com/dr–martens-getta-grip-2a76-s348-p0000047165
    Un ptit coup de pouce pour que je puisse poursuivre mon revival, Emma ???

  33. #33 David:

    Bonjour,

    Les années 80 étaient l’année des marques, c’était très important de pouvoir s’offrir quelques vêtements (rares) de marque. Pour ma part , j’aimais Chevignon (mais trop cher). Alors quand j’ai eu mon 1er jean Chevignon, il me fallait des chaussures dignes pour aller avec….tel que des Dr Martens !!!! Tous les mecs en avait…faut dire qu’on avait que très peu de choix dans les chaussures !!!
    Bref, à 36 ans, j’en ai racheté une (un peu vieille maitenant quand même !) qui ne me quitte plus !!!

    Bonne soirée

    Les prochaines seront celles-ci (si c’est possible !!) :
    http://www.sarenza.com/dr–martens-harlow-s1219-p0000048982

  34. #34 Manon W.:

    Waouh !
    Ma première paire de Docs et moi c’est une grande histoire…
    Oh surprise, un magnifique cadeau : des Docs ! J’étais un peu impressionnée par ces imposantes chaussures, mes pieds étant encore petits à cette époque. Mais je n’ai peur de rien et je me sens prête à affronter n’importe quel sol avec ces chaussures de combattants !
    De son côté, ma soeur jumelle avait aussi eu la chance de recevoir un cadeau comme celui-ci, des docs totalement différentes des miennes au niveau des couleurs. J’ai tout de suite eu une idée… une envie soudaine de m’amuser… Et si on portait chacune une paire de chaque docs ? (déjà que les chaussures sont super originales, nous serions doublement originales non ?)
    Alors c’est ce que nous avons fait : ma soeur et moi avions aux pieds une doc rose et une doc noire ! On s’est beaucoup amusées en essayant de régler nos pas au même rythme par exemple, ou simplement avec le regard (admirateur je suppose !) des passants !
    Bref, une expérience inoubliable, et surtout pleine de bonne humeur/humour !
    Dommage, ma paire nous a quitté en premier…

    Du coup, je craque sur cette paire rose en 39 : http://www.sarenza.com/dr–martens-pascal-s3053-p0000044001#req=82919&variant=579489

    Merci !

  35. #35 May:

    Mes premières Dr. Martens je l’ai ai eu au milieu du collège, il y a plus de 5ans. Toutes les filles étaient du genre talon-vernis et à écouter ce qui passait à la radio. Pour ma part c’était du bon rock’n'roll ou encore du punk toujours en boucle, j’écoutais les Rolling Stones,The Clash ou encore les Sex Pistols. J’avais des converses rouges car ma mère trouvais les Dr. Martens beaucoup trop chères, et ne comprenait pas cette folle envie que j’avais d’avoir des Dr Martens à mes pieds! Elles lui faisaient penser au Rangers et ne voulais pas l’impression d’avoir une militaire à la maison. Je lui ai réclamé pendant plus de deux ans, la suppliant tous les matins, en y faisant beaucoup d’allusions, tout en argumentant dès que je le pouvais.Mon père a finis par avoir pitié de moi et m’en a acheté pour mon anniversaire, en automne au début de la 4ème, je me souviens encore la première fois que je l’ai enfilées, j’avais les larmes au yeux et le coeur qui battais à cent à l’heure. Elles étaient hautes en blanc vernis. Je les adorais, et depuis ce jours je ne les ai plus jamais quittées. Une paire de rose et de verte l’on rejointe, à mon plus grand bonheur..! :D

    Cependant celle qui me font toujours rêver sont les Br. Martens Pasacal noires(http://www.sarenza.com/dr–martens-pascal-s504056-p0000044001#). En espérant que vous puissiez m’aider a les ajoutées à ma collection ;)

  36. #36 Nilow:

    Bonjour,
    Ma première paire de Doc Martens ?? Comment les oublier… Elles étaient jaunes et vernies!!! Je m’en souviens comme si c’était hier, j’étais en primaire (et oui la mode n’attend pas les années!!), et cette paire c’était le must-have de mon look. En plus elles étaient unique suite à une course de vitesse dans les escaliers qui avait mal fini le bout était tout écorché. Mais qu’importe, ça les rendait encore plus rock.

    Armée de mon pantalon fuseau bariolé version aztèque on faisait des concours de Doc Martens résistante : qui consistait à s’écraser les pieds pour vérifier qu’elle étaient effectivement coquées ;)

    Belle journée
    Nilow

  37. #37 Pressilia:

    J’ai complètement oublié d’ajouter le lien à mon commentaire du 10 mai!!
    http://www.sarenza.com/dr–martens-1460-w-s765025-p0000018268

  38. #38 May:

    Bonjour,
    Mes 1er doc , c’était à mes 18 ans et pour moi c’était la quête du st graal. A l’époque, elles coûtaient moins chère en Angleterre,j’ai profité d’un voyage à Londres pour m’en offrir,je les ai acheté à carnaby street dans le magasin doc martens, le choix a été super dur , et suis sortie avec les originales. Pendant des années , je les ai pas quittés c’était minijupe chaussettes hautes et doc. Et je les regrette toujours.
    http://www.sarenza.com/dr–martens-tall-pull-on-boot-gianna-s777111-p0000047179#req=79447&variant=554881
    Bonne journée

  39. #39 Sandrine:

    Les Docs, c’est ma plus longue histoire d’amour : déjà plus de 10 ans ! On se plaît, on s’attise, on s’attire, on s’achète, on se rejette, on s’apprivoise, on se déteste (quelques temps) et on s’aime pour toute la vie… Elles m’accompagnent partout, ont vu plusieurs pays, conduit plusieurs motos, ont séduit plusieurs hommes et me restent fidèles. Aujourd’hui, nous avons accueilli les paires 9 et 10, 14 trous, noires vernies et 1460 croco vertes vernies, nous formons une grande et belle famille que nous comptons bien agrandir et partager avec la descendance… bientôt Au grand dam de monsieur !

    http://www.sarenza.com/dr–martens-getta-grip-2a76-s348-p0000047165#req=79435&variant=555015

  40. #40 Titi:

    Les Doc’s partie intégrante de ma sulfureuse jeunesse et aussi celle de mon homme !

    Haha, je me souviens qu’il s’était pointé avec ses Doc’s violettes au pied le jour de notre mariage, pourquoi ? Parce qu’à appart ses baskets pour le sport et ses chaussures pour aller chez le client , “déguisé” en VRP, il n’avait que ça. Mais bon il faut dire que ça avait donné un petit coup de pep’s à son costard noire (oui, au moins il était habillé en costard ^^) et je me souviendrais toujours de la tête de ma mère lorsqu’elle l’a aperçu chaussé avec, un souvenir mémorable de mon mariage gravé dans ma tête.

    Quant à moi, c’était à l’occasion de mon prémier voyage en Europe, quand j’avait 18 ans, a notre passage par Londres, mon ami m’a convaincue que je dévait avoir de Doc Martens: c’était si « cool ». J’ai donc choisit une paire marron, pas de botes, mais de chaussures plus « légeres » (même si les Docs ne sont jamais légers). Aprés Londres nous sommes partis a Paris. Ma prémiere visite au Louvre, je les portait… A la fin du parcours, mon ami a du me porter sur le dos pour arriver a la gallerie d’art classique. Mais c’était la seule fois que mes chéres Doc Martens mon « trahie ».
    Puis, après les études, difficile de porter les docs dans le cadre professionnel. Alors, des tentatives d’autres marques… Mais, mes pieds s’en rappellent encore ! Alors, les docs basses, discrètes malgré une semelle épaisse. Et depuis plus de dix ans, je ne porte plus que ça (un modèle pour les rendez-vous de travail et un pour les reste du temps), hormis lors de randonnées.
    Alors, c’est vrai, il faut les changer plus souvent que par le passé, mais, le confort reste inégalé. Et au boulot, c’est toujours un signe de complicité avec les personnes qui portent aussi ces docs basses, discrètes, que seuls les habitués reconnaissent.

  41. #41 kristin:

    Ma première paire, achetée alors que j’étais enceinte jusqu’aux yeux de mes jumeaux. J’ai hésité parce que le prix était élevé par rapport à mon budget, mais cela faisait si longtemps que j’en rêvais. La vendeuse m’a dit: “ah les doc’s vous ne regretterez pas!” Banco, et me voilà chaussée bien rock, loin de toute iconographie mièvre de la maternité. Je me sentais si bien! Elles ont tout vécu, la pluie, la boue, l’eau de mer, j’ai arpenté milles lieux…Cela fait 10 ans,… je les porte toujours.

  42. #42 kristin:

    zut oublié le lien aussi! http://www.sarenza.com/dr–martens-1b60-s354-p0000044100 mes préférées du moment, mais j’aimerais me lancer dans les dr matens bottes à talons!

  43. #43 Jim:

    Ma première paire de Docs remonte à il y’a un 2 ans, avec la rencontre avec ma petite amie, c’est une fan absolue de Doc. Elle m’a donc offert ma première paire : Des 1460 Union Jack, avec difficile de passer inaperçu partout ou je vais, mais elles sont tellement chouettes, et elles symbolisent un peu ma relation. Je fais ce concours pour pouvoir offrir une paire a ma moitié, elle kifferait des
    http://www.sarenza.com/dr–martens-pascal-s775059-p0000044001 en taille 38 :D
    Merci d’avoir lu ^^

  44. #44 fabienne:

    à 16 ans mal dans ma peau à la suite d’opérations des jambes qui m’ont fait grandir d’un coup, le diagnostic tombe: je n’ai pas de style.. quel horreur!!
    on me conseille d’aller voir un certain Dr. Martens qui fait des miracles. mouais.. pas convaincue, j’y vais un peu en trainant les pieds affublés de baskets informes.. Arrivée dans la salle d’attente, les assistantes fourmillent autour des patients, j’en profite pour faire un état des lieux et commence à regarder les différents modèles proposés pour la thérapie. Au vue des couleurs, des formes et de la qualité, mon regard est attiré par un genre unique: basses, toile de jute déchirée laissant apparaître une toile coton étoilée très colorée, avec couture jaune soulignant à la perfection la semelle.. je me sens comme étourdie et avant que mon coeur s’arrête, une assistante du Dr. Martens vient à mon secours, m’assoit confortablement et me prescrit la bonne taille. Une fois au pied, je me lève, fait quelques pas et me scrute dans un miroir: elle sont parfaites!! et au miracle, j’ai un style incroyable!! ce fut une révélation qui dure depuis + de 25 ans et aujourd’hui malgré mes quelques quinzaine de paires de toutes formes: basses, hautes, bottes, cuir ou tissu, ma 1ère paire est toujours là, fidèle au poste me rappelant chaque fois que je les porte, au vue des regards et compliments que j’en reçois, ce jour béni où je suis passé voir ce cher Dr. Martens qui m’a définitivement changé la vie pour toujours!!
    http://www.sarenza.com/dr–martens-tall-pull-on-boot-gianna-s777111-p0000047179#req=79447&variant=554878

  45. #45 dautheribes mckerl louise:

    À l’âge de quatre ans j’ai porté ma première paire de Dr. Martens. Elles étaient noires avec un imprimé de fleurs.
    Je suppose que ces chaussures étaient pour la facilité (et le style évidement) de mettre et retirer des pieds d’un enfant. Parfois la simplicité fait le bonheur des choses. Je suis tombée amoureuse de mes Dr Martens, elles étaient un prolongement de mon corps. Ma mère devait attendre que je dorme pour mes les enlever… je vous épargnerais les détails sur de l’odeur de mes pieds, d’ailleurs je ne m’en souviens (j’étais trop jeune ou mon cerveau en est anesthésié, je n’en sais rien).
    Bref, ma relation avec Dr. Martens dure encore et nous n’avons pas l’intention d’en finir.

  46. #46 Kindy:

    Mes premières doc, petit retour en arrière de plus de 10 ans (mon dieu déjà!!). Le collège, pas forcément les meilleurs souvenirs vestimentaires et ou on se prend en pleine tête l’importance de l’apparence (Fini l’insouciance et les pantalons moulants avec des coquillages dessus achetés par Maman!)Mais pas si simple que ça d’être dans le coup…surtout quand on à pas l’habitude!J’avais jamais trop suivi la mode jusque là mais ces Doc noires m’ont direct tapées dans l’oeil : fini le look trop sage, il me les fallait!!J’avais subtilement essayé de faire comprendre à mes parents que se serait un chouette cadeau d’anniversaire…il faut croire que j’ai été trop subtile, j’ai eus un Furby à la place (Je sais Beaucoup moins rock’n roll)!! Heureusement le reste de ma famille a choisi un cadeau moins original en m’offrant de l’argent!Enfin j’ai pu les avoirs!J’ai bien pris soin de tester mes merveilles avec toutes les tenues possibles et imaginables (enfin sa n’a pas duré très longtemps, je n’avais pas le dressing de beyonce à l’époque….aujourd’hui non plus d’ailleurs!!). Et pour une fois je suis contente de retourner au collège pour que le reste du monde puisse les admirer. J’imagine déjà les commentaires “Whaaaa elles sont trop belles….”. Je rejoins mon groupe de copines l’air de rien et la je les retrouve en grande conversation autour de l’une d’entre elle!!Et là sacrilège!elle portait exactement les mêmes chaussures que moi!!Autant vous dire que je suis vite redescendu de mon petit nuage . Au final malgré cette petite déception, ça n’a m’a jamais empêché de les porter tous les jours et de me sentir bien avec!!le collège n’a peut être pas toujours été le top mais ces chaussures me rendraient presque nostalgique…
    Voilà la paire que je souhaiterais avoir, sa fait un petit moment que je les ais repéré :http://www.sarenza.com/dr–martens-1460-w-s787775-p0000018268

    Bonne journée

  47. #47 ana:

    L’adolescence période assez ingrate, entre les cours, les parents sur le dos, les devoirs… L’horreur non? Le pire pour moi c’était le miroir, une véritable épreuve… “je suis trop grosse”, ” ces fringues sont trop laid…”, le plus dure dans tout sa c’est qu’on ne sais pas encore qui on est, on renvoie l’image bien propre bien belle que papa maman nous donne. Et puis un jour on ouvre les yeux et on dis ” F*** MAIS QUI JE SUIS?”. Sans identité, sans visage, on avance au milieux d’une foule d’anonyme et on se dit qu’on ne veux pas être comme tout ces automate, que le ciel est bien assez gris pour adopter le look morose de cette horde sans visage. Et au loin on aperçoit un individu.. Il est différent il a une prestance c’est le premier punk que je vois en vrai, crête, blouson en cuire, vieux jean a trous, et une magnifique paire de doc union Jack. J’ai aimé ce personnage sans l’avoir connus juste parce qu’il représentait une autre façon d’être, de voire d’exister. Bien trop timide pour adopter ce style vestimentaire j’ai sut prendre un peu de partout pour avoir un petit côté rebelle représentant mon état d’esprit tout en restant sage.
    L’années suivante une nouvelle fait irruption dans ma classe, mais aussi dans ma vie. Cette petite chinoise avec sont look pseudo gothique sa petite frange, et ces Doc coqués. J’ai eu un véritable coups de foudre pour ce petit personnage. Malheureusement un peu trop hors du commun quand on est une fille d’en aimer une autre, les mentalités on encore du mal à s’ouvrir. Mais je savais un peu mieux qui j’était. Puis un jour en me promenant en ville je vois un magasin DOC MARTEN’S. Je rentre et là j’ai senti monté une fièvre en moi, chaque paire était plus belle les unes que les autres.. Et la j’ai vu des 20 trous mon dieu qu’elle était belle.. J’ai supplier ma mère de me les acheter en vains… J’ai donc casser ma tirelire ou il y’avais mes économies, et j’ai foncer au magasin. Je me rappel encore le visage de la vendeuse voyant une gosse arriver demander une paire a 200€ et payer la moitié avec quelques billets de 5 et une grande quantité de pièces de 1 et 2.JE ne les quittes plus. Depuis chaque je fais un gros sacrifice dans mon budget: je m’offre une paire tout les an a mon anniversaire depuis 7 ans. Ces chaussures mythique me permette de me rappeler qui je suis, d’ou je viens et de ces deux personnages qui m’on permis de savoir qui j’était et que je remercie.

    http://www.sarenza.com/dr–martens-pascal-s778990-p0000044001

  48. #48 Mélow:

    Hello tout le monde! Waouh , je ne pensais pas que le port des Dr Martens redeviendrais une tendance mode = à une valeur sûre en matière de mode !
    Alors la petite première de ma collection de doc (52 paires actuellement) elle m’est tombée dans les mains comme un cadeau lorsque j’étais en 1ere , chez ma correspondante anglaise ^^
    Elle voulait absolument me faire un cadeau « personnel » alors comme je kiffais ses doc fleuries vintage elle et qu’on faisait la même pointure elle me les a offert.
    Et moi en échange je lui donné mon vieux bonnet tout pourri plein de pin’s :p !
    Okay j’avoue c’était naze comme gift en échange alors je lui ai promis que la prochaine fois qu’elle viendrais chez moi je lui en offrirai une paire toute neuve!
    Et c’est là que j’ai cherché des docs sur internet et ça été la REVELATION toutes ces possibilités de distinction , cette originalité , ce confort , j’ai craqué sur une puis 3 puis 20 paires et j’en change chaque jours depuis maintenant 6 ans.
    Et j’ai réussi à retrouver SA paire fleuries vieille de 25 ans en état quasi neuf , que je lui ai ré-offert (pour ceux qui se posé la question) .
    J’ai pris une photo de ma collec’ pour ceux qui voudraient voir comment on range tant de paires dans un dressing minuscule
    Voilà il ne me manque plus que celles qui sont ici à gagner :

    http://www.sarenza.com/dr–martens-castel-s778992-p0000048988 en 37

  49. #49 Emma:

    Bonjour à toutes et à tous et merci pour votre participation. Ce fut un réel plaisir pour notre jury de lire vos histoires de “premières Dr. Martens” tantôt touchantes, tantôt drôles, mais toujours si familières et ce quelque soit notre âge : ) Malheureusement, il a fallu faire un choix… alors pour ce concours le notre s’est porté sur #13 Gwenn BL que nous félicitons et contacterons par mail très prochainement.
    Encore merci à tous, bonjour au fameux Docteur et à très vite pour un nouveau concours !

Je commente

*


*

Saisir votre commentaire :