Sarenza.com le blog » FILM SHOE-SHOE / LE DIABLE S’HABILLE EN PRADA

FILM SHOE-SHOE / LE DIABLE S’HABILLE EN PRADA


Source : http://www.cinemotions.com/photos-Le-Diable-s-habille-en-Prada-tt21329

 Andy est une jeune journaliste pleine d’espoir qui déménage à New York pour trouver un travail dans un journal d’actualité. Mais c’est le magazine de mode Runway qui retient son CV.

Le problème ?  Runway est un magazine de mode et Andy n’est pas dans le moule avec ses chaussures plates et son no-make-up.

Pourtant, elle se fait embaucher, et rien n’entame sa bonne humeur, même si sa boss n’arrête pas de la regarder comme ça :

Source : http://quintessentialldr.files.wordpress.com/2012/06/meryl-streep-the-devil-wears-prada-6-8-12.jpg

“Pas grave” se dit Andy, “il y a toujours mes collègues qui deviendront forcément des copines de galère”. Mais sa voisine de bureau la regarde comme ça :

Source : http://www.fanpop.com/spots/emily-blunt/images/236549/title/devil-wears-prada-photo

“SUPER AMBIANCE !” pense Andy.

Et c’est à ce moment là qu’elle accomplit quelque chose d’irréaliste qui représente l’un des plus grands mystères fashion de toute l’histoire du cinéma (quasi-ex-aequo avec Liz Taylor dans Cléopatre, qui change de costume comme par magie à chaque fois qu’elle passe une porte).

Abracadabra :

Source : http://www.afterelton.com/movie/2012/09/best-move-ever-devil-wears-prada

Oui, Andrea se met subitement à porter uniquement des vêtements ultra-griffés, quotidiennement, sans rien demander, sans rien acheter, bref, comme si c’était absolument naturel de se réveiller un matin et d’avoir une paire de chaussures de créateur pour chaque jour du mois, alors que la veille on avait juste : une paire de talons, une paire de ballerines en cas de mal de pieds, et une paire de baskets pour la gym suédoise.

Source : http://slavesincstrip.files.wordpress.com/2012/09/devil-wears-prada1.jpg

Pour se la jouer bête de mode au boulot tout en restant corporate, voici quelques escarpins bicolores que ne renierait pas notre amie Andy.

Nermina, de I LOVE SHOES

Tanel, de GEORGIA ROSE

Fara, de CHOCOLATE SCHUBAR

Tags: escarpins, Le Diable S'habille en Prada, new york

Je commente

*

Saisir votre commentaire :