Sarenza.com le blog » 1 heure avec Fred Marzo

1 heure avec Fred Marzo


Fred Marzo, le goût simple de l’élégance

fred marzo thumb

Son appartement parisien, au cœur du quartier éclectique du Marais, est à son image : discret, élégant, mais avec quelques touches de folie. Du rouge surtout, c’est sa « couleur préférée », avec la présence d’objets du célèbre designer italien Ettore Sottsass.
Fred Marzo, du haut de ses 31 ans, donne un coup de jeune au style fifties. Ce créateur de souliers de Luxe, parti pour devenir costumier de cinéma, rencontre lors de ses études au studio Berçot une styliste chaussures et c’est la révélation : lui aussi fera du soulier sa priorité. “Du vintage pour du vintage, à ce compte on va dans des friperies, lâche-t-il. Je m’en inspire, c’est vrai, en particulier sur la forme, mais je choisis des couleurs, des matières, des lignes qui modernisent le tout.”
fred marzo vintage
En effet, fluo, bleu électrique ou doré pour les couleurs, agneau plongé, croco ou python pour les matières précieuses, avec ses escarpins aux pieds, les coquettes peuvent se sentir chic et sexy, plus que jamais. Car, signe particulier, toutes les chaussures de Fred Marzo portent, fièrement, à l’arrière, une ligne rouge, continuité symbolique du bas vintage. Une marque de fabrique qui les distingue d’entre toutes.
ligne rouge
Courbe parfaite, cambrure sexy mais confortable, Fred Marzo ne plaisante pas ni avec le savoir-faire ni avec l’esthétique. Le créateur n’hésite pas à rappeler que “la chaussure, c’est très technique, car il faut respecter la notion de confort.” Il adore aussi le défi de “réussir à s’exprimer, sur une toute petite surface.”  Sur quelques dizaines de cm2 en effet, à lui de manifester ses envies du moment, ses sources d’inspiration : cinéma, peinture ou design le nourrissent.
fred marzo peinture
J’adore par exemple les couleurs du film Blue Velvet”, explique le brun à barbe de trois jours, mais cet été c’est le peintre David Hockney qui m’a inspiré, ainsi que la série Miami Vice, pleine de couleurs flashy. »
Ses clientes n’ont pas d’âge, mais elles ont “un point commun : toutes coquettes et féminines. Sa maman est sa première fan, même si, il s’en amuse, « je lui permets de porter autre chose aussi ! »
fm shoes
Ayant fait ses classes chez Stéphane Kélian, Louboutin et Sartore, il créée ensuite sa marque éponyme et se fait remarquer rapidement pour son style. Son idéal? Mettre en valeur le savoir-faire hexagonal -tout est estampillé Made in France– et l’élégance française. Un tantinet nostalgique, le jeune homme estime que les gens ont perdu la notion de chic, remarque qu’on se rend au théâtre ou à l’opéra en jeans et baskets. 
fm 1
fm 2
Avec le projet d’ouverture d’une boutique prochainement, l’avenir s’annonce radieux. Mais Fred Marzo le reconnaît, “rien n’est jamais acquis. Le combat, quand on a sa marque, c’est tous les jours”. Il est pourtant un créateur heureux. Son plus cadeau? “Voir une cliente inconnue porter mes chaussures dans la rue. On sent alors le sentiment d’un accomplissement », raconte-t-il, souriant.
fm smile
> Découvrir les chaussures Fred Marzo

Reportage : Salomé Garel

Photos : Aude Osnowycz

Tags: 1 h avec, chaussures créateur, escarpins

Comments are closed.