Sarenza.com le blog » Tendance / Au poil !

Tendance / Au poil !


Brrrrr… Réveillez la reine des neiges qui sommeille en vous !

Au poil !

Être mode et trendy d’accord, mais l’important cet hiver, c’est d’être « au poil » ! Cocooning versus wild : à chacune son style.

 

Sans aller jusqu’à la cagoule ou au cache-nez, on habille nos petons de moumoute et autre (fausse-)fourrure douce et réconfortante pour être dans le ton. La tendance des chaussures fourrées s’interprète de mille façons : la botte fourrée camel semble occuper une place de choix sur le podium. Être frileuse des petons tout en restant trendy en les associant à un jean slim ou un legging paraît être un compromis fashionablement approuvé.  Plutôt partisanes du casual ? Les chaussures fourrées se porteront absolument partout, mais pas sur les dance-floor ! Faut quand même pas pousser, sinon, gare aux modeuses de mauvais poil…

Et oui, les robes courtes et les tuniques amples sont autorisées, et même bienvenues pour customiser et apporter une petite touche funky à vos bottes fourrées.

 

Yeti pas mignonne ?

House of Harlow 1960

Bottines House of Harlow 1960 Maddox 2, 225€ sur Sarenza

Les bottines Maddox 2 feraient fondre l’abominable homme des neiges. De nubuck vêtues et de fourrure doublées, les House of Harlow 1960 Maddox 2 vous feront atteindre les sommets du bohème-chic !

 

Furry sneakers

Dolfie

Baskets Dolfie Louis Fur, 180€ sur Sarenza

Les baskets Louis Fur n’hésitent pas à faire vibrer les codes du streetwear. Leur look hybride et leur teint de pêche donneront du peps à votre jean slim noir, et des vitamines à votre dressing hivernal !

 

To bêêê or not to bêêê…

Sac Ugg Australia

Sac à main Ugg Australia Quinn Flap Hobo , 300€ sur Sarenza

Et la surprise du chef : une douce fourrure façon mouton sur lit de cuir 100% hippie-chic. Le sac à main Quinn Flap Hobo  par Ugg Australia attrape au lasso les fashionistas au cœur tendre !

 

> Je veux des bottes fourrées !

Tags: bottes fourrées, grand froid, mode

Je commente

*


*

Saisir votre commentaire :