Sarenza.com le blog » Le cas de la sandale confort

Le cas de la sandale confort


140604_how-to_sandale-confort

 

Si on vous avait dit l’été dernier que la prochaine tendance en matière de sandales serait inspirée par les touristes allemands, vous auriez sans doute été sceptiques…. Pourtant, depuis que Phoebe Philo (la styliste de la marque Céline) et Isabel Marant (inutile de vous la présenter…) les ont remises au goût du jour, les sandales « façon Birkenstock » remportent tous les suffrages aux pieds des fashionistas et deviennent L’INDISPENSABLE de la saison.

Drôle de tendance tout de même que ce retour à la sandale confort, pied de nez quasi ironique aux dictats de la mode….L’anti-fashion, c’est devenu hype. Et bien qu’on sache que cette chaussure n’a ni intérêt esthétique (même si certaines marques tentent quelques motifs, ou des effets de matière comme l’argenté), ni un effet flatteur sur la silhouette, on la veut, un point c’est tout. Je crois qu’au fond, avant même qu’elles reviennent en force sur les podiums, on a probablement toutes eu une histoire avec ces chaussures.

Garance Doré (la reine mère de la blogosphère) raconte son anecdote à ce sujet dans un article assez amusant : sa première rencontre avec une paire de Birkenstock a eu lieu à la fin de son adolescence quand la copine qu’elle vénérait pour son style et sa coolitude en avait rapporté une paire d’un séjour à NY et lui avait dit que là bas « tout le monde avait ça aux pieds ». Il n’en fallut pas plus à Garance Doré pour en faire l’obsession fashion de ses années lycée.

Pareil pour moi. Lors d’un échange scolaire à Seattle pendant mon année de Première, ma correspondante au style plutôt basique, portait tous les jours une paire de sandales, version cuir marron, avec des grosses chaussettes chinées (c’était en plein mois de novembre…). Je ne sais pas si je trouvais ça beau, ou simplement que ce look résumait parfaitement mon séjour linguistique, en tout cas, depuis ce moment, cette madeleine de Proust mode a toute mon indulgence malgré les débats houleux qu’elle suscite. A la frontière du style normcore (nouveau mot à la mode pour désigner la tendance « normale » du No look/No logo), la sandale confort se porte COOL .

On reste sur des formes simples (tee shirt décliné, coupes basiques ou minimalistes sans froufrous ni chichis) et on évite l’overdose stylistique en multipliant les accessoires et la surenchère visuelle. On favorise le jean, les couleurs vives en aplat mais on laisse une part de liberté à l’expression de sa personnalité histoire de ne pas ressembler à un énième street style….

Voici ma version, à vous de créer la vôtre.

Marion pour Les Perchées

Tags: birkenstock, fashion, sandales

Je commente

*


*

Saisir votre commentaire :