Sarenza.com le blog » 1 heure avec Nicolas, créateur de Faguo

1 heure avec Nicolas, créateur de Faguo


Quand fin septembre, Faguo lance un sac de voyage en collaboration avec le blog de 10 ans d’âge « Comme un camion », ça donne une soirée pétanque entre entrepreneurs. Avec la joyeuse bande de la marque ; un blogueur donc, la distribution de vin Cubiton, une guinguette et des chapeaux de paille, quoi de plus beau pour prolonger encore un peu les vacances… Deux verres plus tard, Sarenza a interviewé l’un des deux co-fondateurs, Nicolas, un garçon qui a su mixer « show-ssures » et commerce équitable.

BeFunky_null_1.jpg

Début 2009, c’est l’histoire de deux copains d’école qui vivent la montée en force des réseaux sociaux comme une belle invitation à se lancer. Afficionados de baskets, ils avaient déjà en tête de faire des chaussures « parce qu’elles sont très évocatrices d’une personnalité ». Un séjour en Chine plus tard, ils ont déniché l’usine qui les fabriquera, celle-ci perpétuant la technique de vulcanisation (renforcer la semelle). Enfin, ils ont eu envie d’ajouter leur éthique de travail à la marque qui allait naître « pour lier l’agréable à l’utile ».

BeFunky_null_1.jpg

Ça donne un business modèle à la fois léger et engagé puisqu’à chaque paire de chaussures achetée, un arbre est planté. Déjà 250 000 arbres en France, dans 70 forêts, et ils ne comptent pas s’arrêter là… On leur souhaite de repeupler l’Amazonie, nous avec eux ; chaussure par chaussure ça nous semble quand même plus facile.

BeFunky_null_1.jpg

Les deux créateurs de Faguo décident de tout miser sur leur bonne humeur et enchaînent les ventes privées tupperware avant d’être parmi les pionniers à distribuer sur le web. La première collection s’écoule à vitesse grand V car la marque participe à l’apparition du segment créateur sur le marché des baskets. « Nous voulions apporter de la fraîcheur dans la création sur un marché plutôt réservé aux géants de la distribution. En somme, une alternative de bonne facture avec de l’originalité et des prix abordables ». Banco ! On craque pour les modèles Dogwood et Spruce pile dans les couleurs de la saison.

BeFunky_null_1.jpg

Pour la création, la démarche Faguo est la même : être sérieux sans se prendre au sérieux. « Nous créons ce que l’on a envie de porter. Le design et les matières sont très importantes, c’est évident, mais c’est tout aussi important de créer des chaussures qui traversent bien les saisons (Ndlr. Wattle, le modèle baroudeur de cet hiver) même en vacances au fin fond de l’Ecosse ! Nous préférons donc, parler de slow fashion pour Faguo».

Côté news, les enfants terribles Faguo signent une collaboration avec Agnès B sur le modèle Holly en cuir noir et ardoise, à shopper sur Sarenza !

BeFunky_null_1.jpg

BeFunky_null_1.jpg

Tags: Faguo, fashion, hommes

Je commente

*


*

Saisir votre commentaire :