Sarenza.com le blog » Défi shoes #2 : le jour où j’ai testé…

Défi shoes #2 : le jour où j’ai testé…


Le combo improbable : sandales rose fluo signées Melissa + chaussettes rigolotes !

aurelialebailly_1

♥ Le concept ? Un challenge de 24h qui consiste à porter une paire de chaussures qui est totalement à l’opposé de mon style habituel.

♥ Mon profil ? Mixer les bons basiques avec des pièces plus originales. Ainsi, dans mon dressing, la veste estivale rose à sequins côtoie mon jean boyfriend tandis que le t-shirt loose gris chiné s’amuse avec mon pantalon vert à imprimé palmiers. Côté shoes, fidèle à mes Stan Smith et mes boots Chelsea noires, je suis aussi fan des sandales colorées à talons dès que le soleil pointe le bout de ses rayons.

♥ Taux de difficulté de mon défi shoes choisi avec amour par Mathilde ? 75 % ! #Minuteflashback : les sandales en caoutchouc sont, pour moi, synonymes de vacances à la plage à Propriano (Corse je t’aime !) en août 1997. Alors, les re-porter des années plus tard, à 26 ans, pour fouler le pavé parisien en plein mois de mars et AVEC DES CHAUSSETTES… Hum. Une expérience très spéciale à vivre !

7h16 : Je me réveille tout doucement avec la BIG IDEA du siècle ! Faire croire à Mathilde que je ne peux honorer son défi shoes du jour car j’ai tout simplement oublié… Oui. Je l’admets, ce n’est pas très fair-play. Mais qui a envie de traverser tout Paris, en métro, en portant des sandales + des chaussettes ?

7h29 : Dring ! J’ai reçu un sms. Mon plan tombe littéralement à l’eau. Mathilde m’envoie un petit message de rappel telle une méchante gentille collègue.

unnamed

7h33 : Tout est fichu. Je suis contrainte et forcée de réaliser mon défi shoes.

7h34 : Et si je lui faisais croire que mon bouledogue français adoré, répondant au doux prénom d’Arthur, avait mangé les chaussures pendant la nuit ? Je peux même ajouter (pour être plus crédible…) que leur odeur de Bubble Gum l’a irrésistiblement attiré.

7h35 : Elle ne me croira jamais.

7h36 : Je rumine.

7h37 : Je capitule.

8h40 : Je suis devant ma penderie, et je maudis la terre entière (enfin surtout Mathilde) car je ne trouve aucune tenue pour accompagner mes jolies sandales rose fluo.

8h49 : Je suis toujours devant ma penderie, désespérée. Et si l’histoire avec mon chien fonctionnait ? Hum. Bon ok. Je capitule POUR DE VRAI !

9h01 : Pour ne pas attirer tous les regards sur moi, j’ai misé sur un look simple : jean retroussé, sweat blanc et perfecto en cuir.

9h05 : Légèrement stressée à l’idée d’affronter les regards extérieurs, je me rassure en me disant que de toute façon, les parisiens sont pressés le matin… Conclusion : personne n’aura le temps de regarder mes pieds (en cas de désespoir intense, l’être humain se rassure comme il le peut). Je franchis le pas de la porte plus confiante que jamais.

IMG_8588

9h07 : La vie est belle ! Énorme soulagement : la mamie que je viens de croiser n’a même pas remarqué mes shoes-de-la-mort-qui-tuent. Je trotte, je sautille, et commence presque à les aimer (un peu) d’amour. J’arrive au métro…et là c’est le drame ! Foule à l’horizon, je panique, j’essaie de cacher mes pieds avec mon sac à main (essayez, c’est comique à voir!). Et si j’appelais Uber à la rescousse ? Non non non. Je reprends vite mes esprits, je me redresse, et je décide de vaincre la moquerie avec dignité telle une guerrière de la chaussure. Une station, deux stations, trois stations… Pas l’ombre d’une raillerie à l’horizon !

IMG_8586

9h32 : J’arrive enfin au bureau. Ma chère Mathilde m’attends avec impatience : prête à dégainer les hostilités après le fou rire que j’ai eu le mois dernier lorsqu’elle a débarqué au bureau avec ses No Name aux pieds.

“Alors ma biche, pas trop dur le défi shoes dans les transports ce matin ?” – me dit Mathilde et son petit sourire sarcastique.

“Hum.”

13h12 : L’odeur de Bubble Gum de mes shoes commence à me donner faim.

-“On va manger ?” , me propose Mathilde.

-“À une condition, tu ne te moques pas de moi…”

-“Promis”

Ce qu’elle ne sait pas, c’est que je l’ai vu croiser les doigts en cachette…

IMG_8585

14h30 : Après un déjeuner sans encombre (je fais abstraction des fous rires de Mathilde, ou de la serveuse qui a bloqué durant 2 longues minutes sur mes chaussures), je retourne au bureau, finalement presque convaincue des jolies sandales en caoutchouc que je porte aux pieds.

16h07 : Réunion du service Market’. Aucune réaction particulière. Chez Sarenza, plus rien ne nous étonne côté shoes !

IMG_8589

19h30 : Je rejoins mon amoureux au restaurant. Lorsqu’il aperçoit mes jolies petites pépites rose, je remarque instantanément que Monsieur est entrain de me maudire intérieurement. Ah. Les hommes et la mode…(dixit la fille qui n’assumait pas il y a encore quelques heures). Je me justifie : “c’est pour le travail, tu comprends !”. Ce qu’il ne sait pas, c’est que je songe sérieusement à les garder pour de vrai…

22h : Tête dépitée en vue ! Monsieur frôle la crise cardiaque quand il me voit instagramer mes chaussures avec fierté.

IMG_8587

22h45 : La journée est passée. Verdict ? Une femme peut changer d’avis très vite lorsqu’il s’agit de chaussures. La preuve : je ne peux plus quitter mes sandales Mélissa rose fluo ! Et même que je les aime d’amour. Et si je dormais avec ?

Tags: chaussette, défi, défi shoes

Je commente

*

Saisir votre commentaire :