Sarenza.com le blog » L’Opéra national de Paris : un pas chassé vers le style

L’Opéra national de Paris : un pas chassé vers le style


_I2A4562

Oser, désirer, frémir. Ces trois mots inscrits sur le fronton de l’Opéra Bastille donnent le ton de la modernité dont s’empare l’institution. Créée en 1713, l’Ecole de danse de l’Opéra national de Paris n’a de cesse de renouveler ses techniques et sa pratique, entre innovation et tradition. Des valeurs que l’on retrouve chez le maître chausseur Merlet – licencié chaussure de l’Opéra national de Paris qui façonne des jolis souliers qui séduiront les jeunes citadines que la danse fait rêver !

Imaginées et conçues dans un petit atelier du Limousin créé en 1974, les chaussures Opéra national de Paris rejoignent aujourd’hui Sarenza d’un saut de chat pour faire rayonner aux pieds des filles une allure intemporelle et résolument gracieuse, sous le “Cygne du style”. Pour l’occasion, la Sarenza Style Team a rencontré Yves Cornu, Directeur commercial de la marque Opéra national de Paris.

Sarenza : Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur la nouvelle collection Printemps-Été 2016 de l’Opéra national de Paris ? 

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une collection basée sur des chaussures de danse réinterprétées pour pouvoir être portées à la ville. Nos artisans améliorent ainsi le confort et la légèreté des modèles, grâce à d’astucieux et imperceptibles détails techniques, de façon à ce que les femmes qui ont toujours voulu être une danseuse puissent porter nos créations au quotidien. Des chaussures de qualité qui incitent au rêve et projettent celles qui les portent  sur la grande scène de l’Opéra Garnier.

_I2A4556

Sarenza : Où se déroule la fabrication ?

Toute notre collection est entièrement Made in France. Nous allons même plus loin grâce à un ancrage terroir symbolisé par l’inscription “Made in Limoges France”. Notre petit atelier du Limousin basé à Verneuil sur Vienne travaille avec des matières très nobles, des cuirs italiens utilisés pour la haute couture comme le veau, l’agneau ou encore du cuir de chèvre velours haut de gamme. Toutes ces matières sont soigneusement traitées afin de pouvoir être appliquées sur nos chaussures. Toutes nos créations sont ensuite assemblées à la main, de manière artisanale. Notre atelier de Limoges ne fabrique qu’une cinquantaine de paires par jour : en effet, aucune opération mécanique n’est utilisée dans le processus de fabrication.

CHAUSSONS GESTES-4056_DxOFP_pe

CHAUSSONS GESTES-4092_DxOFP_pe CHAUSSONS GESTES-4055_DxOFP_pe

CHAUSSONS GESTES-4137_DxOFP_pe CHAUSSONS GESTES-4237_DxOFP_pe

Sarenza : Et côté style ?

L’apparence et l’allure de nos chaussures sont imaginées par des stylistes free-lance. Nous ne travaillons pas avec les mêmes créateurs chaque saison car c’est relativement difficile de trouver une personne à la fois experte dans le domaine de la chaussure et également dans celui de la danse. Par exemple, la future collection Automne-Hiver 2016 a été imaginée en interne grâce à nos propres forces de création afin de se rapprocher de plus en plus de l’univers de la danse.

Sarenza : Quels sont vos modèles phares ? 

La collection est basée sur des modèles phares à l’instar de la demi-pointe souvent utilisée par nos clientes comme un chausson d’intérieur ou de voyage, la pointe -modèle emblématique- qui est devenu notre principal best-seller, et bien sur les fameuses ballerines qui sont reconduites de saison en saison.

_I2A4525

Entamez à votre tour une rêverie au sein de l’univers artistique de l’Opéra national de Paris ! Découvrez vite la collection sur Sarenza !

Tags: chaussures, danse, exclusivité

Ils ont commenté

  1. #1 Merrygoroundgirl:

    Les ballerines de la collection sont tout simplement sublimes!

    Céline.

  2. #2 Sarah:

    Des chaussures de danse réinterprétées pour pouvoir être portées à la ville? Ca a l’air sympa comme concept! En tout cas j’aime beaucoup le dernier modèle en couleur or.

  3. #3 Cécile:

    Waouh, les pointes, les demi-pointes que de souvenirs… Cela fait rêver toutes les petites filles ou presque… Et les plus grandes aussi 😉

  4. #4 Magali:

    Habitant à moins de 10 km de l’atelier de fabrication de Verneuil Sur Vienne, je rêvais depuis des mois de porter des ballerines Opéra national de Paris !
    C’est aujourd’hui chose faite grâce à Sarenza ! Et elles sont vraiment légères et hyper confortables ! 🙂

  5. #5 rloffa:

    Adorent ces ballerine j’aime bien ces couleurs un peux Champagne java achetées le susurre

Je commente

*

*

Saisir votre commentaire :